Et vous, vous êtes fidèle?

Dans la vie, je suis plutôt quelqu’un de fidèle. Je ne suis pas de celles qui changent facilement, et ça marche pour tout un tas de choses.  Par exemple ça marche avec le parfum. J’aime bien être cette fille dont le sillage pourrait être son essence. Alors avant de changer de parfum je fais trois pas en avant et je recule illico. Parce que changer de parfum, n’est-ce pas aussi se changer. Nous ?

Quand je porte porte un parfum, si je le porte pour les autres, c’est surtout pour moi (d’abord) que je le choisis, pour refléter un moi le plus authentique possible (là, je sens que je vais vous perdre), qu’il m’embarque loin (dans mes souvenirs ou dans une contrée lointaine) ou qu’il me ramène au plus près de moi. Et pas pour ressembler à la fille sublime qui grimpe à une corde avec une robe en lamé doré. Il y a dans le choix d’un parfum l’idée que mon odeur peut refléter celle que je suis. Et je vous assure, je suis bien incapable de grimper sur les toits de Paris et de faire s’allumer la tour Eiffel.

Adolescente j’ai porté Grey Flannel (le parfum de mon père que j’ai refilé à deux de mes amoureux) puis jeune maman ce fut FlowerbyKenzo (celui dont mes deux grands doivent se souvenir). Puis j’ai porté « J’adore » (celui de la fille en robe dorée) assez peu de temps parce que je n’aimais pas le sentir sur quelqu’un d’autre et puis je suis passée à  « Fleur d’oranger » de Fragonard et paf. Je suis tombée en amour de cette odeur des crêpes de mon enfance qui me colle tellement à la peau. Si bien que quand j’annonce que je vais en changer, les gens qui m’aiment roulent les yeux, effarés. Entre lui et moi c’est une histoire d’été. Le jour de notre rencontre,  sur la côte d’Azur, il faisait chaud et beau. Je lui ai peut-être dit qu’il était le parfum de ma vie, que je ne le quitterai jamais (longtemps), qu’il serait toujours dans ma salle de bains et de son côté, il ne m’a jamais fait faux-bond et  je ne compte pas le nombre de fois où on m’a demandé ce que je portais comme parfum.

Mais depuis quelques mois, je sens que j’ai envie de passer à autre chose. Je le regarde le matin, et puis je m’éloigne sans l’avoir vaporisé. Je crois bien qu’il ne me correspond plus autant, parce que j’ai modifié de trop nombreux paramètres à ma vie ?Ou parce que je ne le sens plus quand je le porte ?

Cet été, GrandeChérie m’a fait essayer les parfums Tom Ford, Soleil Blanc et Neroli Portofino. Ces tentatives d’infidélité étaient en vérité destinées à me trouver un autre parfum. Portés en vacances, j’ai bien compris qu’ils ne survivront pas à l’arrivée de  l’automne. C’est le problème des amours de vacances me direz-vous.

Et donc, je suis repartie à la recherche de cette partie de moi qu’est mon parfum.

Ce matin, j’avais quelques minutes à perdre avant un rendez-vous et j’ai franchi la porte d’un parfumeur. Je me suis attardée sur les parfums de « L’artisan Parfumeur ». Premier choix « histoire d’orangers » (oui, je sais j’aurais pu sortir de ma zone de confort, mais qui a dit qu’il fallait le faire?), puis « chasse aux papillons » (Non, ne sautez pas de joie, il y a de la fleur d’oranger dedans). Je me suis parfumée avec le premier (ce qui n’arrive jamais, d’habitude, je me contente d’asperger les petites languettes en papier). J’ai peut-être eu la main un peu lourde parce qu’en arrivant au rendez-vous, la personne m’a dit « qu’est-ce que vous sentez bon. C’est quoi? »

IMG_0250

Ai-je trouvé mon nouveau parfum ?

Et vous, quel est votre parfum fétiche?

Pic by Daria Nepriakhina from unsplasch

Merci pour vos commentaires à l’article d’hier et à vos propositions. Je reviens vers vous très vite. Enfin, très vite… dès que mon correcteur a terminé les quatre chapitres qui lui restent.

12 commentaires sur “Et vous, vous êtes fidèle?

  1. Oh… Pour quelqu’un qui est très très sensible aux odeurs, ton histoire me parle. j’avais 17 ans quand je suis tombée amoureuse de Sunflower d’Elizabeth Arden, via un échantillon dans un magazine. C’est devenu mon parfum d’été, de soleil, des beaux jours et des tournesols dans les champs. J’aimais l’eau d’Issey (miake) porté par une dame que j’admire et quand je baby sittais ses fils, j’allais dans le dressing une fois qu’ils dormaient pour respirer à pleins poumons son parfum si féminin. Je l’ai abandonné à la naissance de Madeleine. En peau à peau, j’avais peur qu’elle soit incommodée. J’ai aussi dans mon placard aqua di gio, Le parfum de ma meilleure amie et colocataire qui me rappelle nos jeunes années ainsi qu’une brève mais belle histoire d’amour (il portait le même parfum mais pour homme) Quand je suis venue à Bayonne, profitant de la pause méridienne, j’ai flâné dans le centre ville, suis entrée dans une parfumerie, ai testé Aqua di Gioia et je l’ai reçu en cadeau peu de temps après. Une légère nuance de différence, mais en restant sur des notes connues…
    Enfin, j’aimais tant le parfum de Marie, Une jeune femme dont j’admire la beauté, l’esprit, La culture et la passion qui guide sa vie et tous ses voyages (elle est taphophile). En vérité, je ne sais plus lequel c’était -celui à la menthe peut être? Je les ai tous testés, ces Guerlain, dont les flacons faisaient revenir mon enfance. Aqua allegoria, mandarine basilic finalement, pour la fraîcheur et la gourmandise sobre de l’agrume.
    J’en change à chaque saison, aime leurs points communs (la légèreté) et leurs différences (ici une note marine, là du concombre -si. Je vous jure!- un zeste d’agrume acidulé, Un peu de douceur florale mais pas entêtante….)
    Voilà… Tu sais presque tout!

    J'aime

  2. J’ai bcp apprécié Chloé, offert sur un bateau aux Maldives, puis le bateau est parti et le parfum aussi. Après d’autres essais rien ne m’à convaincu à part Shandoa (épuisé ) j’aime les parfums lourds, mais pour aller à la pêche ou aux champignons. .. mais le pschitt du matin me manque.
    J’ai hâte de sentir le nouveau. Bonne journée, donne des nouvelles

    Aimé par 1 personne

  3. Comme j’aime ce sujet!
    Si il y a des parfums qui sont pour moi de vrais souvenirs, auxquels je suis fidèle ( peut-on être infidèle à ses souvenirs!?) c’est toujours des parfums portés par les autres: la simple odeur de Kouros, que je repère à des kilomètres à la ronde, que je reconnais immédiatement comme si mon cerveau avait imprimé cette odeur dans ma rétine olfactive, réveille en moi l’émotion de mon premier amour et de toutes les premières fois: première fois que tu respires la peau d’un autre, que tu as la chair de poule en te nichant au creux de ses bras.
    Celle de l’Heure bleue ma rappelle tout de suite ma grand -mère, ses thés à la canelle et ses champs de mirabelles dont je faisais bombance. c’est drôle non qu’une odeur réveille le souvenir du gout de la mirabelle?
    Canoé de Dana me rappelle ma prof de gym du lycée, devenue une amie, qui m’a appris à aimer le sport, et mon corps parce qu’elle était si bien dans le sien et son parfum m’évoque le bien -être.

    Ces deux derniers parfums , je les ai porté moi aussi, mais paradoxalement, je ne m’y reconnais pas dans leur odeur quand je les croise , odeur qui réveille toujours malgré tout le souvenirs de ces personnes.

    Et des parfums, j’en ai testé des dizaines, je n’en ai jamais trouvé un qui me satisfasse pleinement et que j’arrive à m’approprier définitivement comme faisant partie de mon shéma corporel et sensitif.
    A part peut-être la légéreté de l’eau de Cologne de Muggler que je porte depuis quelques années en été qui est pour moi le parfum de mes étés sur la côte basque…mais en ce moment il y a compet avec l’eau prodigieuse de Nuxe, cette odeur de crème solaire est pour moi un puissant moteur de souvenirs de plage, de grandes chaleurs, de tropiques, et du coup mon coeur balance!
    L’hiver pour l’instant c’est l’Heure bleue, parce que ça plait à Paul, mais je ne m’y reconnais pas vraiment.

    Aimé par 1 personne

  4. Depuis au moins 20 ans je suis fidèle à germain.il y’a eu shalimar jicky et l’heure bleue encore et toujours.
    En été j’ai porte des aqua allégoria il y’a eu mandarine basilic herba fresca pamplelune pivoine et l’été dernier au hasard d’une visite à la pharmacie J’ai craqué pour verveine de l’occitane qui est dans mon sac tous les jours .
    Mais quand arrive les jours plus frais je retrouve avec délice mon heure bleue. ..mon odeur de maman disent mes enfants.

    Aimé par 1 personne

  5. Quelle jolie histoire !
    Je suis tellement fidèle à mon parfum que ça fait 15 ans que je n’en porte plus. Chanel, n°19.
    A un moment ça ne passait plus dans mon budget, ou du moins dans mes priorités. Je le portais déjà depuis une 15e d’années quand j’ai dû l’abandonner.
    J’en ai essayé d’autres depuis, au gré des échantillons. Parfois sur le moment, j’aime, alors je vaporise. Au bout d’une heure, je ne supporte plus, je lave les zones parfumées.
    Le 19 c’était moi. Comme toi, je ne le sentais plus, ou plus vraiment, mais je sentais quand je n’en mettais pas.
    Il me manque parfois, mais rarement. Je crois que moi maintenant, c’est n’être pas parfumée.

    Aimé par 1 personne

  6. Ah les parfums, c’est tellement personnel et en même temps on en fait profiter les autres, on le partage. J’ai partagé quelques parfums avec toi, Kenzo et J’adore. J’ai changé il y a peu pour La vie est belle ! et en fait j’aime autant l’odeur que le nom 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Depuis 20 ans je vis une histoire d’Amour avec mon parfum. Quand je travaillais sur Paris, dans les bureaux, il y avait une jeune femme qui lorsqu’elle passait me voir ou quand je la croisais dans le couloir, me faisait vraiment me demander mais qu’est-ce qu’elle porte comme parfum? L’odeur était sublissime… Un jour j’ai osé lui demander et depuis je porte Shalimar de Guerlain. Maintenant, il est vrai que pour l’été c’est un peu prononcé alors je porte un peu de Terracotta de Guerlain qui sent le soleil ou le N°5 de Chanel. Mais 10 mois sur 12 c’est Shalimar et j’ai besoin de son odeur sur mes vêtements…. 😉

    Aimé par 1 personne

  8. J’en mets de moins en moins. Peut être parce que je ne travaille plus à l’extérieur. Oui, je sais, c’est bête. J’en ai pourtant plusieurs dans mon placard mais MON parfum fétiche, c’est « J’adore » de Dior

    Aimé par 1 personne

  9. Je suis tellement grave en la matière , que je n’ai jamais changé depuis mon premier amour : eau de rochas.
    Mon cheri a bien essayé de me faire faire des infidélités , et j’ai courageusement porte pendant six mois un parfum tres agréable mais qui n’était pas moi.cette période étrangement a été tres triste pour moi : je me sentais toujours à côté de mes pompes, en décalage. Je me suis sentie revivre quand je suis revenue à mon parfum cheri . Depuis je renonce à essayer de changer !
    Je ne pensais pas qu’un parfum pouvait avoir une telle influence!!!

    Aimé par 1 personne

  10. Eh coucou ! Me revoilà, je lis, je lis tous les posts ici et je te redis que je me régale, que j’y suis bien, que je me délecte. N’osant pas commenter, n’osant pas me proposer pour lire ton livre. Aujourd’hui ton post sur le parfum me touche et me rapproche de toi par un nouveau point commun : je porte depuis (très) longtemps… Fleur d’oranger de Serge Lutens ! Lorsque je m’en enrobe, je m’envole littéralement, il est moi mais je n’ai pas les mots pour dire pourquoi. Merci encore pour tes partages précieux.

    Aimé par 1 personne

  11. Comme toi je suis tres fidèle en parfum (mais pas que!)
    Premier parfum: calèche de Hermès
    Et depuis seul un jardin sur le toit toujours de Hermès aura réussi à le détrôner depuis plusieurs années
    Et je suis toujours très attaché au parfum que porté mon mari quand on s’est rencontré, que je lui offre encore 17 Ans apres !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.