La correction des devoirs du week-end

Quel joli week-end ! J’espère que vous aussi avez pu avoir votre dose de soleil et de beau temps, voire de jardinage.

Mais bon, quand faut y aller, faut y aller, alors allons-y!

 

  • Les maisons basques portent un nom. Si vous deviez nommer l’endroit où vous vivez, comment s’appellerait-il ? À moins qu’il porte déjà un nom : En arrivant nous l’avons appelé Aizea (le vent en basque, un vent léger et frais parfait pour apporter de jolies nouvelles) mais en vrai elle s’appelle « Chasse-spleen ». On trouvait ça moche malgré toutes les connotations que ça pouvait avoir.
  • Que vous inspire les deuxièmes fois ? Qu’il y aura une troisième.
  • Vous avez vraiment besoin de : Soleil.
  • Quel serait votre plus grand malheur (on oublie le chéri ou les enfants qui nous quittent ou qui meurent et les parents aussi) ? Ne pas les rendre heureux.
  • Quelle est votre mission ? Je voudrais être utile.

Je garde de Christelle A sa quatrième et sa cinquième qui sont l’inverse des miennes, le nom de la maison d’Anne-Laure, la mission de Cécile, le nom de la maison de Marieal, la deuxième fois de Karine, la mission de Sonia, le malheur de Jodie, la mission de Corinne, le nom de la maison de Claude, le grand malheur d’Emilie, la mission de So, les deuxièmes fois de Val, bienvenue ici à chroniquesdameliejeanne, je garde sa 4, d’Aurore la 2 (qui me fait penser au film About time), le nom de la maison de Catherine, haaaa la réponse de Christelle02 sur les deuxièmes fois et le malheur d’ Annabelle.

Belle semaine à toutes, avec ou sans soleil!

Pic by Samuel Zeller from Unsplasch

 

10 commentaires sur “La correction des devoirs du week-end

  1. je garde ta 1! c’est pourtant bon le chasse spleen mais si c’est vrai que c’est un joli nom pour un vin, c’est moins joli pour une maison. Mais du coup, perplexe à cause des vents , j’ai été relire ce que voulait dire hegoa et j’ai trouvé plein de choses: le sud en euskadi du nord , les ailes en euskadi du sud( c’est la signification dans la chanson: si je lui avais coupé les ailes, elle ne serait pas parti si loin mais moi c’est l’oiseau que j’aimais) , et en mythologie c’est la fille du vent du nord est. Mais le vent se traduit bien uniquement (H)aizea.
    Pour le soleil tu vas être contente cette semaine avec même un peu plus de chaleur en fin de semaine, et moi qui reprends le travail!
    Tu voudrais être utile à quoi, à qui? parce que tu l’es sûrement déjà à bien des égards, rien que ce blog est d’utilité publique 😉

    Aimé par 1 personne

    1. L’hegoa, c’est ce gros vent qui souffle tout d’un coup, que tu n’as pas vu arriver et qui balance les tables et tout ce qu’il y a dessus en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire. Tu ne l’as jamais vu à Hendaye par exemple? J’en ai un souvenir ému (bon, mais moi j’adore les vents forts, les mers agitées et les orages)

      Aimé par 1 personne

      1. ah ben pour moi, ce vent s’appelle l’embata à Hendaye et la brouillarta à saint jean, la tempête après une journée de forte chaleur: je connais pour avoir été sur un catamaran pile poil à ce moment là, ce fut violent.
        j’ai demandé à une bascophone avertie ce matin au travail: hegoa par extension est bien le nom du vent du sud; mais il faut regarder le ciel en disant cela car ça s’applique aussi à quoi que ce soit qui vient du sud.

        Aimé par 1 personne

  2. Utile, tu l’es assurément. De cette utilité qui rayonne, qui apporte un éclairage nouveau sur le quotidien, qui met du joli dans la vie à l’aide de mots bien choisis… Pour nous derrière l’écran, mais tant encore pour ceux qui partagent ta vie!
    Pour la petite histoire, le bateau-lavoir est venu quand nous avons visité la maison: un rez-de-chaussé atelier, une maison au 1er étage qui se présente sous la forme d’un long couloir qui dessert les 4 chambres au fond, et la cuisine, le salon et la sdb plus près de la porte d’entrée. Au bout du couloir, il restait un immense miroir qui doublait la longueur de cette coursive et ses cabines. On a plaisanté sur le fait qu’avec les travaux, ça allait être un naufrage financier, on l’a surnommée « El Titanicou » pour lui donner un nom pseudo-béarnais. Et puis dans le jardin, à côté de cette embarcation massive, il y avait ce lavoir. Alors forcément….
    Le nom qui est cher à mon coeur par contre, c’est celui de la maison de mes grands-parents: L’Oiseau Bleu… Ils avaient même appelé leur chien Tylo, comme dans la pièce. Je me suis demandée récemment si, quand (si?) la maison sera(it) vendue, il fallait que je « sauve » les lettres en fer forgés qui orne la façade ou si au contraire c’était un crime de lèse-majesté que d’arracher son nom à la maison… Tant pis si d’autres après nous s’en chargent… Qu’en penses-tu -toi qui as rebaptisé ta maison?

    Aimé par 1 personne

    1. Rebaptisée mais en haut derrière l’osmanthus, quand on se penche, on voit encore écrit « chasse-spleen » avec la typographie basque qui va bien. J’ai pas osé. Des fois que. « El Titanicou » c’était pas mal!

      J'aime

  3. C’est super drôle parce que tu sais que je ne me relis qu’une fois postée et en me relisant, je me suis justement dit que j’aurais dû inverser les réponses… bises bonne semaine.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.