Mes 11 secrets pour bien dormir

Cela fait plusieurs mois que je dors. Attention, quand je dis que « je dors » cela signifie que je dors plus de cinq heures d’une traite, parce qu’en dessous de cette limite je considère que je ne dors pas. Mon problème, c’est  les réveils nocturnes et l’incapacité à me rendormir une fois que le petit moteur de mon cerveau s’est mis en route. Les cernes, qui sont mon signe distinctif, n’ont pas encore complètement disparu. Loin s’en faut d’ailleurs. Ils squattent toujours mon visage mais j’ai bon espoir de les voir disparaître.

Pour commencer l’année, je vais vous livrer mes secrets véritables pour dormir et me rendormir. 11 secrets que vous ne connaissez pas.

Secret N°1: Le premier secret est un conseil : faites vous une jolie chambre, une pièce que vous aurez plaisir à retrouver chaque soir. Pour moi, une chambre doit être claire, blanche ou crème et épurée, mais ça, ça dépend des gens. Les goûts et les couleurs, vous savez… Récemment, nous avons rajouté des coussins sur le lit, bien que ça me fasse immanquablement penser à un film avec Ben Stiller (dont j’ai oublié le nom), j’avoue que je la retrouve avec plaisir. Si votre dressing ou votre armoire est dans un état de rangement créatif, fermez la porte (c’est une question de Feng-Shui)

Secret N°2 : Pensez au confort. Vos oreillers et votre matelas doivent être en bon état (si tel n’est pas le cas mais que vous ne pouvez en changer, pensez aux sur-matelas qui sont nettement moins onéreux). Ils doivent être à votre goût (durs, mous, à plumes, ou en bambou), cela reste la clé d’un bon sommeil. Pour moi c’est mou, pour ChériChéri c’est dur. C’était pas gagné gagné. On a trouvé un compromis grâce à notre lit King Size à deux matelas (les enfants détestent, nous on adore). Aérez la chambre et changez les draps. Mieux vaut des draps froissés mais propres que froissés et sales. Le lin dans ce cas là est idéal et le froissage artistique.

Secret N°3 : Aérez-vous l’esprit. Bougez, baladez-vous, lâchez prise. Pour y arriver, je me suis mise au sport (vous en savez quelque chose) (mais jamais après 16 heures en ce qui me concerne, sinon je ne parviens plus à canaliser l’énergie débordante) et à la méditation. Celle-ci n’est pas la clé de tout, mais c’est une bonne entrée en matière. Inutile d’en faire vingt minutes, dix suffisent largement. N’imaginez pas arriver tout de suite à ne penser à rien (ce n’est pas possible) alors choisissez de regarder ce qui vous ronge, en conscience. Demandez-vous ce que ça produit en vous, faites-le exister, accueillez-le comme on dit. Moi j’imagine que mes problèmes sont des nuages et qu’ils passent dans le ciel. Derrière eux, le ciel est toujours bleu.

Secret N°4 : Je ne sais pas si c’est une question d’âge, mais pour bien dormir, je sais que je dois manger léger. Terminé les pâtes bolo le soir, exit le fromage et le vin et tout un tas d’autres trucs que j’adorais. Parce que  ça, c’était avant.

Secret N°5 : Faites des siestes. Vous allez me dire que je suis complètement timbrée et que si on fait des siestes, on entame son capital sommeil. Je ne suis pas vraiment de cet avis. Je me dis que plus mon cerveau est habitué à s’endormir, mieux il y arrivera. C’est une sorte d’entrainement (c’est pareil avec la salle voyez-vous). Et puis, quand on est vraiment fatigué, autant se reposer plutôt que de lutter et d’exciter son cerveau à rester éveillé. Je ne sais pas si je suis très claire, mais il s’agit là pour ma part d’un point capital.

Secret N°6 : Se traiter comme un enfant. Ça, c’est un truc de mon papa. « Quand un enfant ne veut pas manger, tu lui dis que c’est comme ça, qu’il est midi, que l’appétit vient en mangeant ». Ce jour là, j’ai eu une révélation. Si l’appétit vient en mangeant, alors le sommeil vient en dormant (cf Secret N°5). Depuis, quand je me réveille la nuit, je dis à mon cerveau « tu fais chier maintenant, dors, c’est la nuit! » Et vous savez quoi? Ça marche!

Secret N°7 : Avoir froid. Primo, la température de la chambre doit être à 18° (rappelez-vous cet été, comme vous aviez du mal à dormir alors qu’il faisait 35°) et j’ai découvert que si j’enlève ma couette alors que je n’arrive pas à m’endormir, dès que j’ai un frisson et que je la ramène sur moi, c’est que je m’endors. C’est assez bizarre, j’en conviens, mais ça marche.

Secret N°8 : Pour vous endormir, couchez-vous sur le sol froid. Aussi tordu que le secret précédent, mais qui fonctionne également pour moi.  Sauf qu’ici le sol est en parquet et donc pas aussi froid que du carrelage. Secret inopérant à Bayonne.

Secrets N°9, 9bis, 9ter et consors : Pas de café, de coca, de thé, d’écrans, de stress, de cris. Bla, bla, bla.

Secrets N°10 : Pour dormir il ne faut de stimuli. Utilisez des masques de sommeil (pour obtenir le noir complet) et des boules Quies (pour le silence total) si besoin. On s’en fout de l’allure qu’on a quand on dort.

Secret N°11 : Faites des câlins. À qui vous voulez et si vous n’avez personne sous la main, serrez votre oreiller, c’est toujours mieux que de s’agacer.

Secret N°12 (facultatif) : Ayez une PetiteChérie. Je ne sais pas pourquoi, mais quand elle me parle alors que je suis couchée, je m’endors. Petite, ça la vexait un peu, mais après lui avoir expliqué à quel point cela pouvait m’être précieux, elle a joué le jeu et continué. maintenant qu’elle a grandi, c’est elle qui me borde.

Et vous, quels sont vos secrets pour dormir?

Pic by Elizabeth Lies from unsplasch

 

11 commentaires sur “Mes 11 secrets pour bien dormir

  1. merci, y’en a qui peuvent être sacrément utiles! ton coup du froid et de retirer la couette est une bonne idée , j’avais lu dans le même esprit qu’il fallait plutôt une douche froide qu’une douche chaude mais ta technique me parait poins violente.
    ben moi ce qui marche le mieux c’est lire, c’est assez radical pour éviter de penser et de mettre le petit vélo en route: un seul danger , le passage excellent qui me fait rater le train! mais bon dans ces cas là, c’est du repos malgré tout et mon esprit est à l’arrêt pareil (par contre, le soir, je n’ai aucun esprit critique pour ma lecture) donc je ne me formalise pas si j’ai dormi 5 h et lu 3H, j’ai passé 8 heures au lit.
    mon autre technique, en cas de petit vélo, c’est de ne surtout pas lutter contre l’insomnie, d’accueillir les idées qui passent, et ne pas les fixer en luttant contre elle, une sorte de méditation quoi, poser ma tête sur l’oreiller, fermer les yeux et me dire que je me repose malgré tout, ça prend parfois du temps mais dans 99% des cas je finis par me rendormir. Et dans le 1%, je prends un livre!

    J'aime

  2. Tant qu’on en est au Feng Shui, pas de miroir qui reflète les dormeurs dans une chambre… et chaque personne a, en fonction de sa date et heure de naissance, une position favorable (autant l’utiliser ^^)
    Sinon, boule quies pour moi et un petit rituel reiki quand le sommeil ne vient pas… mais je triche, je prends des somnifères (pas toute la vie hein mais pendant mon traitement).
    Bisous (et bonne nuit ^^)

    Aimé par 1 personne

  3. Les boules Quies pour moi s’est impossible, j’entends tout mon intérieur et c’est ça qui m’empêche de m’endormir… le sport c’est pareil pour moi, j’ai arrêté la séance du soir, j’avais du mal à me poser après.

    depuis quelques semaines j’ai un truc pour m’endormir : un doudou; c’est pas hyper glamour mais il est terrible, c’est un chien en peluche rempli de grain d’avoine et de lavande que tu mets 1mn au micro onde, je le serre contre moi et je plonge en 2mns… après quand je me réveille la nuit et que le petit vélo que j’ai dans la tête se met en route j’ai pas grand chose, et je touche du bois ça fait longtemps que cela ne m’est pas arrivé, peut être grâce à mon nouveau doudou ?

    Aimé par 1 personne

  4. Ton 7 m’intrigue, je l’essaierai. J’ai souvent du mal à l’endormissement (après, je ne me réveille plus), à cause de ce petit vélo qui tourne dans la tête dès que je la pose sur l’oreiller, c’est infernal. D’autant que c’est en général pour des trucs essentiels comme la couleur du passepoil à poser sur tel tissu ou quel parcours je ferai demain pour mon running…
    Sinon, depuis 3 ou 4 ans, je suis une assidue de l’ASMR………………. tu connais ? Si tu ne connais pas, je peux tenter une explication, mais j’ai bien conscience que c’est tellement bizarre que je risque de passer pour une dingo (je m’en fous, cela dit). Tout le monde n’y est pas réceptif, ce ressenti est apparu chez moi dans l’enfance, j’ai longtemps cru que j’étais seule parce que personne ne comprenait quand j’en parlais (et c’est tellement étrange), on me regardait vraiment comme une possédée… J’ai trouvé une communauté sur YouTube (par hasard) et haaaaaaaaaaaaaan ! Tu sais quoi ? ça rejoint ton 12 !
    Et puis oui, le sport aide à mieux dormir, je le constate quand j’en fais moins, non pas que le sport fatigue physiquement, c’est surtout que ça permet d’évacuer les tensions (même si je suis assez cool du mouron).
    D’accord aussi avec ton 4, de plus en plus (rendons-nous à l’évidence, l’âge y est sans doute pour quelque chose…)

    Aimé par 1 personne

      1. Autonomous Sensory Meridian Response (réponse autonome sensorielle méridienne). C’est la réponse de nos sensations à certains stimuli, le plus souvent sonores, mais qui peuvent aussi être visuels.
        Ça déclenche chez le sujet récepteur (dont je suis) une relaxation extrêmement profonde, avec des sensations de « chatouilles au cerveau » (oui, c’est très bizarre, mais je ne sais comment le décrire autrement). Cette sensation est unique, extrêmement agréable, et ne se ressent que dans certains contextes. Je suis particulièrement sensibles aux voix, notamment féminines, ce qui m’a d’ailleurs causé certains soucis dans un de mes jobs : j’avais une collègue dont la voix me déclenchait cette sensation, dès que je l’entendais parler, j’avais envie de m’allonger et de respirer profondément, il fallait absolument que je focalise sur autre chose pour ne pas m’écrouler. Ce peut être aussi des sons répétitifs comme la pluie régulière, des doigts qui tapotent un clavier ou un morceau de bois, etc.
        La première fois que j’ai ressenti ça, c’était dans la cour de récré, je devais avoir 6-7 ans, et c’était en regardant une copine faire des tresses à une autre. J’adore qu’on me caresse la tête, les cheveux.
        Il existe des millions de vidéos sur YouTube faites pour ça. Quand on n’est pas réceptif ASMR, ça peut paraître complètement loufoque et ridicule. Toutes les vidéos ASMR ne me font pas cet effet-là, loin de là, mais avec un casque audio, je peux écouter des heures Gentle Whispering ou Whisper Red, mes deux favorites.
        Chaque personne à ses propres déclencheurs, et même sur ces deux chaînes YouTube, tout ne me convient pas.
        Alors oui, à les regarder ou les écouter avec un peu de recul, oui, ça fait carrément cul-cul la praline, on est d’accord. Mais je m’en fous, c’est chez moi aussi efficace qu’une séance de sophrologie.
        Il y a de plus en plus d’articles sur ce phénomène, tu en trouveras sur le web si ça t’intéresse.

        J'aime

  5. Ah merci pour cet article dont le sujet m’intéresse au plus haut point (comme beaucoup d’autres hein, sans que je commente pour autant, mais sache que j’aime beaucoup te lire, je te l’ai déjà dit non ?) ! Des années d’insomnie, de réveils nocturnes et de nuits très très courtes… Je crois que j’ai à peu près TOUT essayé et quand je dis tout, ça va jusqu’à l’oreiller réfrigérant (oui oui pour REFROIDIR le cerveau et geler le petit vélo) – échec – le stage en clinique du sommeil pour évaluer la durée et l’existence des cycles – échec (tout était normal, non mais normal quoi, on m’a demandé ce que je faisais là), le Dowdow (cherchez sur Internet), la cohérence cardiaque, la respiration, la méditation… Rien n’y fait, l’insomnie me prend par surprise, sans raison concrète. J’en suis arrivée à penser que je suis hypersensible aux énergies du cosmos, la moindre lune, qu’elle soit pleine ou nouvelle, suffit à me tenir éveillée. Alors, le résultat bien entendu c’est que je suis rincée, mais paradoxalement je tiens le coup, mystère (je me lève à 5h30 pour aller travailler à 80 kms). J’ai entendu parler des ondes thêta, mais j’avoue que ça me fout un peu la trouille et puis il faut un casque sur les oreilles, donc une connection, et je ne veux pas de ça dans ma chambre (parce que ça m’empêcherait de dormir ? hihi !). Pas encore essayé le doudou chauffant mais l’idée est sympathique, se coucher par terre impossible (moquette). Alors je n’ai pas de solution les filles. Simplement je me résigne lorsque ça m’arrive et je me dis qu’après tout je me repose (mais mon cerveau, non, re-hihi !). Je vais aller voir du côté de l’ASMR sur les conseils de Val Lao, il s’agit de chuchotements non ?. Zenopia, qu’est-ce que tu fais en reiki pour trouver le sommeil ?
    En tout cas, merci pour ces 12 conseils dont je pratique certains. Je vais essayer ton  » tu fais chier maintenant, dors, c’est la nuit! « , il me fait rire.
    Merci Nathalie !!!

    Aimé par 1 personne

  6. Merci pour ces idées supplémentaires. Mes 2 coups de pouce personnels sont effectivement le froid et les voix.
    Pour ça, je prends 2 petits packs bleus du genre qu’on laisse au congélateur pour les bosses. En été, directement sur la peau au niveau des poignets, en hiver, dans une chaussette ou autre tissu. La circulation sanguine se charge de faire baisser la température corporelle.
    Les voix : soit je mets un enregistrement d’hypnôse, soit la radio qui cause (France Inter), à un niveau sonore très précis : le son ne doit pas s’imposer, mais je ne dois pas non plus faire un trop gros effort pour comprendre. Subtil, n’est-ce pas ?!
    Conseil 4 : ma dernière insomnie a fait suite à une descente de crêpes dentelle au chocolat. Je me suis sentie trop bête !
    Bonne année de dodos

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.