Le temps des soupes

De tout temps à jamais, je fais des soupes. Des blanches, des vertes, des oranges et même des rouges. Le plus souvent, ce sont des veloutés. L’année dernière, j’ai cassé mon blender en octobre.

Tout de suite, j’ai dit qu’il fallait que j’en achète un autre. Parce que nous les soupes on ne les aime que moulinées. Je me suis alors perdue dans le rayon soupe d’une grande surface d’électroménager. Des blenders, il y en avait de toutes sortes : des en verre, des en plastique, des jolis et des moches, des chers et des pas chers, des qui cuisaient en même temps, des qui pilaient la glace. J’en suis repartie en n’ayant fait aucun choix. Je suis comme ça. Alors j’ai attendu.

Un an sans soupe c’est assez long, même pour les enfants qui aiment ça autant que moi.

J’ai donc racheté un blender (cet été) et recommencé mes mixtures de sorcières sitôt les brumes revenues. En voici quelques-une (nos préférées à n’en pas douter) :

Les classiques :

La soupe patate douce/coco: une patate douce pelée et coupée en morceaux + un demi oignon émincé + un bouillon cube + une petite brique de lait de coco (attention avec Yuka) + (et c’est là le secret de mes veloutés) une petite poignée de riz rond + de l’eau (recouvrir d’un doigt le niveau des légumes). Parfois je rajoute un blanc de poulet coupé en lamelles et poché (et du coup je vire le bouillon cube puisque j’utilise cette eau pour cuire les légumes). Laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Passez au blender.

La cresson du dimanche soir quand nous rentrons d’Agen : une botte de cresson (s’il est de Garonne et du jour c’est mieux) + un demi oignon + bouillon cube + Riz rond + eau. Vroum.  Miam

le butternut/cumin : la préférée de mon beau-frère : un butternut (ou un potiron) coupé en morceau + comme les précédentes + cumin (c’est le secret du chef en vrai). Vroum Miam. « Mam y’en a encore ? » Parfois je vire le cumin et dessus, au moment de servir je rajoute  des graines de courge séchées, des cubes de féta ou de la coriandre ciselée.

les rock and roll:

panais / lardons : Toujours la même préparation (je suis constante dans mes recettes quand elles fonctionnent) sur laquelle je dépose des lardons ou de la ventrèche grillée joliment déposée. Mister T mange son assiette mais ne reprend pas de celle-là

Chou-fleur/pommes : On coupe la pomme en dés, le chou-fleur en fleurettes et zou, un demi oignon (oui je suis chiante avec mes demi-oignons mais si j’en mets plus on n’aime pas et si on n’en met pas c’est fade) on met tout à la casserole. On ajoute le bouillon de légumes (cube) et on laisse bouillir 15 minutes. Vroum. Pour adoucir l’ensemble on ajoute un peu de crème, on peut aussi décorer avec des croutons ou du lard (mais bon, Yuka n’aime pas trop) on sert bien chaud. Miam !

Endives/roquefort: toujours la même chose : on coupe les endives qu’on fait rissoler au beurre avec ? le demi oignon (bravo vous avez compris) + une poignée de riz rond + un bouillon cube légumes + le vieux roquefort qui traine dans le frigo (ou du jeune ou de la crème de roquefort). On cuit. On vroume. On miam après avoir décoré le sommet avec des cubes de roquefort.

la courgette/cumin/concassée de tomates : une courgette en morceaux + le demi oignon émincé + bouillon + riz rond + cumin. On cuit. On vroume. On prépare la concassée de tomates (une tomate coupée en cubes) pour décorer la préparation. Celle-ci se mange aussi bien chaude que froide (et c’est un régal quand il fait chaud)

Bien sûr il faut saler et poivrer mais comme j’ai tendance à avoir la main lourde je ne l’ai pas signalé (et comme ça, je vois si vous lisez mes posts en entier.)

Dans un autre registre, j’ai jeté il y a six mois la cocotte minute dont la poignée avait lâché alors qu’elle était remplie (la cocotte pas la poignée). Lundi soir j’avais des copines à la maison. Je fais mes courses et décide de faire une blanquette. Je rentre à la maison. Je prépare mes ingrédients et cherche ma cocotte partout. Bien sûr j’ai râlé sur ChériChéri « et ousqu’il a mis ma cocotte ? » Finalement, la mémoire m’est revenue et je suis repartie pour en acheter une nouvelle, quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes (en l’occurrence une auto).

Je suis d’accord j’aurais très bien pu faire la blanquette sans cocotte mais ça aurait été trop long. Pourquoi j’avais tant tardé à en racheter une ? Peut-être parce que j’imaginais acheter cet ustensile dont je me demande s’il est vraiment utile, intéressant ou pas depuis cinq ans. Scoop : Je ne l’ai pas acheté.

pic by Nathalie Jolie on unsplash

6 commentaires sur “Le temps des soupes

  1. Tu dois tenir ça de ta mère, mais j’aime aussi celles avec des morceaux, ma préférée celle que je fais avec des haricots blancs +citrouille + carottes +poireau +…..1/2oignon il y a aussi le tourin (tourain ? ) à la tomate,le vermicelle du pot au feu, ça change des soupes de ma mère, tous les soirs d’hiver la même:poireaux, carottes , pommes de terre et. ….oignon
    Bon appétit et bonne journée 😜

    J'aime

  2. Quelle bonne idée, ce partage !
    Je suis aussi totalement fan des soupes, moulinées ou non, et plutôt sans viande. En revanche, je déteste les bouillons cubes, mais vraiment, je suis capable de te repérer ça dans une soupe depuis la pièce d’à-côté.
    Le cresson me gratouille le fond de la gorge, mais tant pis, j’aime.
    Ta recette patate douce coco m’a l’air au top ! On aime bien les patates douces à la maison, même si ça n’est carrément pas écolo… (on compense avec notre potager en permaculture 😉 )
    Butternut ou potiron cumin, je fais aussi ! Ou avec beaucoup de noix de muscade fraîchement râpée.
    J’aime aussi beaucoup la classique poireaux + pomme de terre.
    Carotte cheddar (ou Comté), essaie tu verras !
    Et des noisettes dans la soupe de potiron.
    Ah ! et du miel dans la soupe de châtaigne 🙂
    Je testerai tes rock and roll, à part celle avec lardons que je ne digère pas.

    C’est drôle que tu ne saches que faire d’une cocotte minute, pour moi c’est quasi la base (avec la cocotte en fonte). J’ai un vieux modèle : elle était à ma grand-mère !!! Une cocotte seb première mouture, qui passe parfaitement sur la plaque à induction ! Increvable !

    J'aime

  3. Tu me fais rire … j’ai attendu cinq ans sans robot et sans cocotte a cause du fameux engin dont je me demande depuis dix ans s’il serait utile ou pas . ( il l’est ) ( en tous cas c’edt plus pratique que le combo casserole cuiller en bois ! )
    Je vois donc très bien ce que tu veux dire !
    Et merci pour ces idées alléchantes !

    Aimé par 1 personne

  4. miam ! on a les mêmes goûts, les mêmes enfants mangeurs de soupe … et ici aussi on adore ! Soit je les fais au « fait-tout », soit avec un truc très pratique et pas très cher, juste pour les soupes, idéal pour 4 … tu mets dedans, tu appuies sur le bouton « velouté » ou « avec morceaux » et hop, 20 minutes après, c’est prêt, et pendant ce temps-là, tu as pu faire autre chose. Idéal en semaine, quand les loulous ont fort à faire et besoin de moi, et juste les bonnes portions pour 4, avec rab !
    Pour le gros engin, même question depuis quelques années … toujours pas acheté non plus.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.