Quinqua Power #23

L’heure est grave.

Je vous ai parlé des bouffées de chaleur, des bourrelets, du corps qui part en cacahuètes, des bras qui s’allongent, de notre garde robe, de quoi il faut se méfier, des 10 signes qui font que ça y est on est une quinqua, de notre mec qui en est un aussi, des amis, du régime alimentaire à adopter, de ce qu’on gagne à avoir 50 ans, des souvenirs, de l’homme idéal de la quinqua, des défis et des rêves, du sport, de l’odeur des vieux, du sexe, des cheveux gris.

J’avais prévu de faire un article sur les sites de rencontres, mais comme je n’y connais rien, il aurait fallu que je m’inscrive, et que j’attende qu’un mec se manifeste.  Je crois que j’aurais eu du mal à expliquer ma démarche à ChériChéri et pour éviter d’avoir à vous raconter un éventuel Quinqua Power #24 : le divorce de la quinqua, j’ai botté en touche.

Je crois que j’ai fait le tour, je suis au bout de mes articles sur le quinqua power. Je cherche. Mais je ne trouve plus rien à vous dire. À croire que le pire dans la cinquantaine, c’est avant d’y être.

Parce que, quand tu y es, beh, ça va mieux et finalement, ça ne change pas grand-chose et ça ne fait même pas mal.

Pic by Patrick Hendry on Unsplash

6 commentaires sur “Quinqua Power #23

  1. J’irai lire tout ça pour me mettre à la page (nouvelle abo oblige)… et voir si je rentre (probablement) dans le moule des quinqua….
    Merci pour les liens !
    Du coup faut déjà réfléchir pour la prochaine dizaine??? 😱😱ahhh au secours….

    J'aime

  2. Oui, tu nous as tellement faire rire avec tous ces quinqua powa…
    Moi je constate qu’en vieillissant, je vais de plus en plus vers le confort. Même si je suis capable de minimalisme, ce qui n’est d’ailleurs pas incompatible.
    Et puis le rapport qu’on a avec nos grands enfants, devenus jeunes adultes, que j’aime ça. Bon OK, je disais « ooooh, ils sont si mignons les nourrissons », et puis « Rhooo, les enfants de 4-6 ans, c’est trop drôle », et encore « j’adore cette période, ils grandissent, ils s’intéressent, c’est chouette », et « aaah, les ado… fascinant », etc. Donc bon, à chaque étape ses plaisirs, mais de toute évidence, on ne peut pas être parent de jeunes adultes à 30 ans.

    J'aime

  3. J’adore ta conclusion ! Que je partage même si , le seul truc qui me fasse du mal , c’est quand je repense à ce que j’ai pensé aux 50 ans de ma mère : j’etsais très fière d’elle qui avait voulu un VT T «  malgré «  ses 50 ans. Mon Dieu que j’etais jeune et bête.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.