En vrac et pas dans l’ordre

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne suis pas venue ici, dans la mesure où les textes postés n’avaient pas été écrits pour le blog . Vous non, sans doute parce que vous avez eu de la lecture.

Pour me remettre en doigts, je vais donc tenter un en vrac et pas dans l’ordre. 6 petites choses insignifiantes pour démarrer la semaine.

1. « En vrac et pas dans l’ordre » : Il est bon que vous sachiez qu’au détour d’une salle de spectacles ou d’une salle des fêtes, vous tombiez sur une affiche qui s’intitule « En vrac et pas dans l’ordre ». Oui, oui, oui. Courrez-y! C’est un ami « artisan conteur » qui a fait de mon titre un spectacle. Comme le titre est bon (^-^),  il y a de fortes chances que le spectacle le soit aussi (je ne l’ai pas vu, je suis maintenant bien trop éloignée de son centre du monde).

2. Bilbao : Nous sommes allés passer la journée de samedi à Bilbao. Nous y étions déjà allés il y a fort longtemps quand les enfants étaient petits et je n’avais pas le souvenir d’une ville aussi jolie et attrayante. Nous avons partagé des tapas serrés (à 6) autour d’une table pour 4, alors qu’au dehors les éclairs faisaient leur show. Nous avons traversé la ville le nez en l’air pour admirer le mariage extraordinaire entre l’histoire et la modernité qui se côtoient sur les façades avec un grand bonheur. Le Guggenheim accueillait deux expo : l’une « De Van Gogh à Picasso » et l’autre, pour laquelle j’ai embarqué tout le monde un samedi dès potron minet, sur Giacommetti. Puppy, tout de vert vêtu nous attendait devant la porte et le soleil aussi. Mister T s’étant fait opérer le jeudi précédent, j’avoue que ce n’était pas très prudents d’arpenter une ville dans ces conditions mais  ce gosse est un guerrier. Il y a des choses étonnantes dans la vie parfois : l’aller a été simplissime, le retour beaucoup moins. Le GPS a décidé de nous faire une blague et de nous faire tourner en bourrique. Dans cette famille, on finit toujours par s’engueuler à cause du GPS (y a pire, je sais, mais quand même).

NL

3. La 6ème : Ça y est Mister T est inscrit en 6ème depuis mercredi dernier dans une classe bilingue (anglais et espagnol latin obligatoire). Bon je crois qu’il faut que les choses se décantent pour que je puisse vous en parler, c’est encore trop frais dans ma vie, il faut d’abord que ma tête fasse son travail.

4.Livre 2 : Le premier jet a été envoyé à mes quatre bêta lectrices et deux auteurs (pas inconnus et dont vous avez certainement lu des livres). J’ai reçu quatre réponses assez rapidement, du coup, le deuxième jet est terminé. Il va repartir à l’assaut de la lecture (des mêmes ou d’autres). J’ai décidé pour celui-ci de l’envoyer à trois maisons d’édition qui acceptent de les recevoir par mail. Aucun exemplaire papier ne sera envoyé (inutile de gâcher du papier). Je me suis également inscrite au Mazarine Book Day qui a lieu le 16 mars à Paris pour le présenter (genre speed dating de l’édition). Si rien ne se passe il sera auto-édité comme le précédent (j’ai atteint avec « Parce que la vie ne suffit pas » le seuil de ventes que je m’étais fixé). Pour Livre 2, le titre est enfin choisi (j’ai changé 20 fois et j’ai fini par en choisir un qui m’est venu en regardant un tableau d’Inès. Un titre qui me parle aussi d’un livre que j’ai beaucoup aimé lire en 2018), la couv reste à définir (mais je vais tenter de récupérer le tableau de ma fille ;))

5. « Le matin est un tigre » de Constance Joly : est mon premier coup de cœur lecture de 2019 parmi les 7 lus en ce début d’année. Poésie, douceur, amour, relation fusionnelle mère/fille et transmission aux générations suivantes rythment ce livre. Mais comme souvent, je ne sais pas parler des livres que j’ai beaucoup aimés parce qu’ils me parlent un peu trop de moi. Dans celui-ci, il y a tellement d’images que j’ai déjà faites ici ou dans mes romans que cela en est dingue. Je vous laisse le lire et revenir me dire ce que vous en avez pensé.

6. Le Ti’ punch : j’adore!! Surtout quand il est concocté par ma belle fille. J’ai des beaux-enfant formidables : l’été c’est mon gendre qui nous régale de mojitos.

Je vous souhaite une jolie semaine.

Pic by Ariane Longevial

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur “En vrac et pas dans l’ordre

  1. Aaah ! Bilbao ! Pour les 18 ans de notre aînée, son anniversaire tombant un vendredi, on lui a offert (en plus d’un cadeau) une enveloppe avec dedans : « prépare ton sac pour le week-end, on part tous ensemble demain matin à 6 heures ! »
    On a roulé face au lever de soleil, les Pyrénées dans le rose, on s’est arrêté petit-déjeuner à Bayonne au bord d’une plage en leur faisant croire que c’était la destination (elles étaient ravies). On est reparti en leur faisant croire qu’on allait au rdv de l’appartement, et puis quand on a commencé à s’éloigner un peu trop, elles ont compris que c’était l’Espagne. Elles étaient ravies aussi.
    Et en effet, c’était Bilbao.
    On a passé un week-end merveilleux, chaleureux, à rire et faire la fête aussi, passant de bar en bar, les deux soirs, et puis le Guggenheim bien sûr. Cette ville est vraiment chouette.
    Quelle est cette opération subie par Mister T ?
    Et c’est à quoi que tu dois t’habituer ? La 6e ou la 6e bilingue ?

    J'aime

  2. Tu as des beaux enfants formidables, ti punch et mojitos sont deux de mes apéros préférés !
    Merci pour le conseil de lecture il est sur ma liste.
    Je ne sais quel effet ça me fera de la voir aller au collège mais je me dis avec plaisir que j’ai le temps 😉! Sixième bilingue c’est génial !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.