Week-end de filles

La première fois, c’était il y a quatre ans. Elles ne se connaissaient pour ainsi dire pas, s’étaient croisées une fois ou deux dans une réunion qui parlait d’adoption, mais l’amitié a cela de précieux : elle s’affranchit de la timidité pour laisser la place à la confiance et à la folie.

 

La première fois elles n’étaient pas parties très loin. À 300km de l’endroit où elles vivaient. La première fois, elles avaient négocié. Pas longtemps, pas trop loin pour pouvoir revenir. Vite s’il le fallait.

Elles avaient chanté à tue-tête dans la voiture le répertoire de Cabrel (en entier), autre chose extrêmement importante de cette amitié naissante.

Dans le jour qui se lève, elles s’étaient livrées autour du petit déjeuner ou sous le soleil gris, les fesses au frais dans le sable d’une plage biarrote. À la fin du week-end, elles avaient promis « On refera ça chaque année. Croix de bois, croix de fer. »

Elles ne sont pas allées en enfer, mais ce n’est pourtant qu’au bout de quatre ans qu’elles décidèrent de s’accorder un nouveau week-end filles. Un peu de répit. Elles avaient laissé passer trop de temps et avaient appris chacune à leur dépend, qu’arrive un moment où le temps vient à manquer. Et les occasions de rire aussi. Et celles de s’offrir une bulle d’oxygène aussi.

Elles ont cherché où partir, ici ou là, train ou voiture? Elles ont tergiversé sur le mois de l’année, avant de tomber d’accord, dans un restaurant minuscule d’une rue bayonnaise. Cette fois-ci elles partiraient plus loin. À 700 km de chez elles. plus longtemps : 3 jours complets. Dans deux mois.

Dans deux mois a fini par arriver et se transformer en « aujourd’hui ». Elle ont laissé les enfants  aux gentils maris, rempli le frigo de trucs rapides et Yukatement incorrects, elles ont donné des consignes précises qui ne seront pas suivies (c’est la règle avec les consignes) et ont grimpé dans un train, chacune de leur côté avant de se retrouver dans une gare pour continuer le voyage.

Elles ont parlé de spectacle, de théâtre, de shopping, de thé que l’une des deux doit absolument acheter, de balades le nez au vent, de trucs et d’autres. Il se dit que l’une des deux va être humiliée devant l’autre. Quand au petit matin, l’autre découvrira qu’elle ronfle. Je vous laisse découvrir qui est l’autre et qui est l’autre. (j’espère que vous suivez …)

Pic by Vidar Nordly- Mathisen (Aucune des deux n’est bonne soeur, mais elles ont promis d’être sages… en même temps par les temps qui courent…)

robert-collins-333411-unsplash

Et peut-être aussi qu’elles joueront au foot dans le jardin des Tuileries. Tiens ce serait chouette, ça.

Pic by Robert Collins

( Beh oui, quoi, j’ai pas su choisir entre ces deux photos…)

12 commentaires sur “Week-end de filles

  1. Oh bon week-end!! Je me glisserai bien dans vos sacs de voyage mais c’est juste en rêve pour l’instant. C’Est quand c’est plus trop possible qu’on se rend compte de l’importance de ces partages d’amities . Profitez en bien, 😘

    Aimé par 1 personne

  2. j’en rêve ! une parenthèse entre filles, juste comme ça, un jour, deux jours… Un jour peut-être. En attendant, je me laisse happer par le temps, par la vie quotidienne, par les « on verra plus tard », … J’aime aussi les deux photos ! Bon week-end ! Profitez un maximum !!

    Aimé par 1 personne

  3. j’ai tergiversé deux heures pour faire la valise. J’ai déposé des mots doux pailletés sous les oreillers des enfants, collé un post it sur le lave linge…
    je suis sur le quai. A tout à l’heure.

    Aimé par 1 personne

  4. j’adore ces moments entre filles , que ce soit autour dun thé ou le temps d’un week-end ..Le sujet de l’adoption déclanche bienveillance et chaleur et tricote de belles amitiés ..Le temps printannier est avec vous : profitez! moi c’est la 1ere photo qui me plait : elle est rigolote

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.