En vrac et pas dans l’ordre #33i

Un petit retour aux sources avec le 32ème en vrac et pas dans l’ordre.

  1. Isola : J’ai découvert cette performance grâce à GrandeChérie qui s’apprête participer à la suivante. Voilà. Rien d’autre à dire que regarder.
  2. Angèle : À la maison, le nom de Charlotte Abramow revient souvent. Photographe et réalisatrice belge, elle multiplie les coups d’éclat et est une inspiration pour PetiteChérie. Et moi j’apprécie énormément son travail engagé. Je l’ai d’abord croisée à l’occasion de son travail sur « les passantes » de Georges Brassens (dont on retrouve l’influence dans le clip de Maître Gimms et Vianney deux mois après…) puis, elle s’est retrouvée sur la table basse de mon salon à l’occasion de la sortie de son livre « Maurice – Tristesse et rigolade » dans lequel elle rend hommage à son père. Aujourd’hui c’est à propos du clip d’ Angèle pour « Balance ton quoi » que je vous en parle. Le clip interroge les rôles de la justice et de l’éducation dans le combat pour le respect et l’égalité entre tou.te.s. S’enchaînent scènes et tableaux dans lesquels sont pointés du doigt les mauvaises habitudes et les discours dépassés à propos de l’égalité homme / femme et du harcèlement dont beaucoup sont malheureusement victimes quotidiennement. En invités, on retrouve Pierre Niney et Antoine Gouy pour une scène humoristique co-écrite entre les deux comédiens, inscrits à l’Académie anti sexisme. À voir absolument (si ce n’est déjà fait)
  3. Lecture : La tendresse du crawl de Colombe Schneck. Un livre court. Un homme. Une femme. Des retrouvailles. Et l’amour. Peut-être. Enfin.

« J’avais connu une succession d’hommes, pourtant je passais davantage de temps à imaginer l’amour qu’à le vivre. J’avais si peur de la réalité.
Et puis je retrouve Gabriel, croisé au lycée, à quinze ans.
Tout au long de nos neuf mois d’amour, la peur revenait s’installer. Parfois je l’imaginais avec une autre, le plus souvent disparu, blessé, mort.
La première fois, il ne m’avait pas téléphoné pendant 24 heures. Le lendemain, il était là, devant moi, me souriant et moi souriant de mon inquiétude. La dernière fois, il devait me rejoindre à la piscine. Il m’avait prévenue de son retard et je comptais les longueurs, dix de brasse, dix de crawl. Il n’était toujours pas là pour les dix dernières en dos crawlé. Il ne viendrait jamais, il m’avait oubliée, quittée déjà, il avait eu un accident, il était dans le coma… Dans le vestiaire, j’ai cherché mon téléphone, il m’avait laissé plusieurs messages. Mon amour, mon cœur, désolé, je t’attends devant l’entrée de la piscine.
Il disait qu’il n’avait aucun doute sur l’amour qu’il ressentait, j’étais la femme de sa vie. Mais il ne pouvait rien m’assurer, l’amour entre un homme et une femme n’était pas indéfectible. Je devais m’habituer à l’incertitude de notre amour. »
C.S.

C’est le premier livre de cette auteure que je lis et je n’en ressors pas convaincue. Je l’ai lu en me disant « bon, ok et donc ? »  mais comme il faut bien que je vous parle de quelque chose, voilà. En attendant  que je vous parle du très beau livre de Patricia LOISON  « Je cherche encore ton nom ».

    4. Salles obscures : Chamboultout d’Eric Laveine. Le pitch de départ ou du moins celui entendu raconter par les acteurs Alexandra Lamy et José Garcia à C à vous « c’est l’histoire d’un mec qui a un accident, qui devient aveugle et dont la vie change du tout au tout ». Bien entendu, ce pitch ne pouvait que m’interpeler. J’ai donc embarqué ma garde rapprochée pour le visionner. Sauf que ce n’était pas le bon pitch. Le bon pitch c’est celui-ci : « Béatrice célèbre avec les siens la sortie de son livre, dans lequel elle raconte l’accident de son mari qui a bouleversé leur vie. Frédéric a perdu la vue et ne peut s’empêcher de dire tout ce qu’il pense : c’est devenu un homme imprévisible et sans filtre bien que toujours aussi drôle et séduisant. Mais ce livre, véritable hymne-à-la-vie, va déclencher un joyeux pugilat car même si Béatrice a changé les noms, chacun de ses proches cherche à retrouver son personnage. Le groupe d’amis et la famille tanguent… mais certaines tempêtes sont salutaires ».

À la sortie du cinéma, forcément, j’avais un goût étrange comme épinglé au fond de la gorge.

      5. Mon inconnue de Hugo Gélin. Moi, j’aime bien Hugo Gélin. Synopsis : Du jour au lendemain, Raphaël se retrouve plongé dans un monde où il n’a jamais rencontré Olivia, la femme de sa vie.
Comment va-t-il s’y prendre pour reconquérir sa femme, devenue une parfaite inconnue?

     6. Château B : C’est une merveille de vieille demeure dans le Béarn, laissée à l’abandon, squattée, délabrée mais tellement belle que mes artistes ont décidé d’y produire ce qu’il convient d’appeler un happening. Mais le plus amusant de l’histoire c’est Mister T. Quand nous y sommes arrivés en repérage, les grilles étaient fermées et mon petit gars a échafaudé un plan pour y entrer coûte que coûte (ce que nous n’avons pas fait ). Renseignements pris auprès du propriétaire (qui vit en Irlande) et l’autorisation d’y pénétrer donnée, Mister T a continué sa préparation. Il fallait prendre une corde et un arc (?!), des Nerf (pistolets jouets) et un tournevis. Je devrais rester pour faire le guet devant la grille (parce que si j’ai peur, il parait que je crie trop fort, mais si quelqu’un arrive tout le monde m’entendra), PetiteChérie et lui précèderont les grands à l’intérieur pour s’assurer qu’il n’y a personne.

Je vous tiens au courant : la visite a lieu cet après-midi.

 

Pic by Fabian Quinterro on Unsplash

 

 

 

3 commentaires sur “En vrac et pas dans l’ordre #33i

  1. Un beau en vrac. Je suis curieuse de savoir ce qui se passera au Château B?!
    On est d’accord sur le livre de P Loison. Et je regarderai chamboultou dès sa sortie en VOD, j’avais déjà envie après avoir entendu JGarcia en parler mais là tu attises ma curiosité !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.