I’m back

Il y a quelques temps, sur le site, j’avais pour habitude, de partager des phrases inspirantes. Il y avait aussi du tout et du rien. Du grand n’importe quoi. Des en vrac et pas dans l’ordre. Des vendredis confession qui tombaient rarement le vendredi, des conseils pour qu’un couple dure (au rythme où je les publie ils auront le temps de divorcer dix fois), des trucs de quinqua, des histoires d’amour ou des histoires tout court.

 

Et puis, ma résolution d’un site un peu foutraque s’est délitée dans le présent qui galopait au devant de ma vie et la ligne éditoriale qui devenait de plus en plus linéaire. Stricte. À l’approche de la sortie de « Semer des graminées ». « Tout ce bordel sur ton site, ce n’est vraiment plus possible ».

Il fallait donc que je fasse quelque chose. Que je le rende  visible. Et moins bordélique. Plus accessible.

Un rétro planning sous Excel a alors fait son entrée dans ma vie. Mon mari s’est exclamé que ce n’était pas possible, ce n’était pas moi, « qui a pris possession de ton corps ? » Il a prétendu que je ne pouvais pas lui faire ça : pendant les 25 ans que nous avons passés à partager un bureau, je n’avais jamais voulu entendre parler d’un rétro planning sous Excel ! D’ailleurs, pour être tout à fait honnête (si, si, si j’y tiens) je n’avais jamais utilisé de rétro planning du tout. Je faisais confiance à la vie et souvent je faisais des trucs sublimes à l’arrache (je suis super plus douée à l’arrache).

Le problème du rétro planning, enfin en ce qui me concerne, c’est que ça bride ma créativité et ça me fait me poser trop (beaucoup trop) de questions. Est-ce que je peux ? Comment les lecteurs du blog vont-ils prendre ça ? Et si ? (p* les et si, je vous jure, il faudrait les rayer de son vocabulaire une bonne fois pour toutes)(je milite pour qu’on les éradique dès la naissance)

Parce que voyez-vous, je l’aimais bien, moi, ce bordel. Même s’il n’y avait que moi qui m’y retrouvais, j’y voyais une espèce de magazine Elle (ouais je suis la fille qui crâne) avec des rêves qui trottinaient deux pas devant moi.

Un soir j’ai eu le blues (ça m’arrive souvent le dimanche soir mais je ne suis pas la seule dans ce cas-là, hein ?) et j’ai voyagé dans le temps pour me souvenir de toutes ces petites choses. J’ai eu envie d’un vent de fraicheur. Retrouver l’essence qui faisait que j’aimais revenir ici. Écrire. Partager. J’aimais pousser la porte et vous voir attablées en train de siroter un thé ou de tirer sur votre cigarette électronique. Parce que je dois bien le dire, depuis que fucking rétro planning a fait son entrée dans ma vie, vous avez quelque peu déserté mes pages et vous n’y laissez plus de vos petites marques. C’est bien ma veine…

Je me suis réinstallée à ma table, j’ai ouvert les volets, et fait la poussière. J’ai allumé une bougie sur laquelle il y avait inscrit « Make today magical » et j’ai laissé trainé mes doigts sur le clavier. Diva s’est endormie, le corps sur son coussin et la tête sur le sol.

Je me suis dit que je pourrais peut-être vous parler d’une de mes nouvelles abonnées IG. Je voyais bien qu’elle regardait mes stories depuis quelque temps, mais j’ai découvert (enfin, ce n’est pas moi, c’est GrandeChérie) qu’elle s’était abonnée sans que je m’en aperçoive. J’ai fait une danse de la joie (mon fils m’a prise pour une folle) (mais il m’a dit « moi j’aime bien quand on fait les foufous) et pour la remercier j’ai fabriqué une story (que je vous mets en capture d’écran) (apparemment il faut remercier les VIP qui s’invitent sur un compte IG) (je ne l’ai pas toujours fait) (c’est peut-être pour ça que VL s’est désabonné)

Je me suis permise d’inclure un message subliminal à Ryan Gosling, Vanessa Paradis et les Brigitte mais pour l’instant, je n’ai aucune nouvelles. Ils ne perdent rien pour attendre, je suis devenue une Queen de la patience. Je les aurai à l’usure 😉

 

 

Je me suis creusé la tête. Qu’est ce que je pouvais encore vous raconter qui soit un peu foutraque ? Rien ?

Ah si tout de même. Dans les commentaires sur le post d’hier (« L’interview »), Marieal m’a lancé un défi. Je l’ai relevé. Vous pourrez découvrir comment s’est déroulée la Garden Party qui a suivi mon interview.^-^

(Et merci à Christelle L qui y a cru jusqu’au bout.)

Une bise que vous aimiez le bordel ou pas.

 

Pic by Dallas Ready on Unsplash

 

 

6 commentaires sur “I’m back

  1. Chouette ! T’as qu’à faire un rétro planning avec de la place pour les « articles comme tu le sens « ! Le rétro planning de la foutraquerie!!!!
    J-6 de toutes les façons et le rétro planning est à refaire!

    Aimé par 1 personne

  2. C’est au naturel qu’on t’aime le plus, toi la magicienne qui met du joli dans nos vies quotidiennes. Alors oui, trois fois oui aux confessions en vrac ou pas cap du week-end quel que soit le jour de la semaine !

    Aimé par 1 personne

  3. je l’aime bien, moi aussi, ce bordel, j’y viens avec plaisir, avec bonheur et délectation, je m’y perds, moi qui en suis incapable… je n’arrive pas à me lâcher sur ce point… que dire des retroplannings ? que j’en fais mais je ne m’y tiens jamais, que je prévois toujours des tas de trucs pour ne pas être à l’arrache, mais que j’y suis à chaque fois… pfff….
    Alors, si les vendredis confessions arrivent le mercredi, quelle importance ?!

    J'aime

  4. Moi tellement organisée, j’apprécie pourtant beaucoup votre bordel. Parce que ça n’est pas du bordel en fait, c’est juste la vie! Un blog, selon moi, ça ne doit pas être trop planifié, c’est selon ce qu’on vit et ce qu’on a envie de partager. Et peu importe si ça rentre dans les cases, si c’est le bon jour, … Non, vraiment, gardez le naturel, ça vous va bien, et ça devient tellement rare… Merci en tout cas pour les partages!

    J'aime

Répondre à Christelle A. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.