D-Day

Le choix de la date de parution de mon prochain livre ne fut pas des plus simples. Laquelle choisir ? N’y avait-il pas 365 jours parfaits pour la parution d’un livre ?

Ils le seraient certainement pour n’importe quel livre, mais pas pour « Semer des graminées » qui avait besoin d’une date qui raconte son existence, qui raconte déjà son histoire.

Aujourd’hui nous sommes le 12 juin, c’est la Saint Guy et c’est le jour que j’ai choisi pour publier « Semer des graminées »en l’honneur de papa dont c’était le prénom.

Aujourd’hui, c’est mon D-Day.

J’ai assez vite balayé de mon esprit le mois de septembre : mois des sorties littéraires, des chroniques dithyrambiques sur le dernier ceci ou le prochain cela ou celui pressenti pour le prochain Goncourt ou Femina (j’adorerai être le prochain Femina, mais parfois, rêver ne suffit pas). Lors de la rentrée littéraire, mon pauvre petit livre allait passer incognito. Exit septembre.

J’ai pensé que je n’aurais jamais la patience d’attendre octobre ou même novembre. Enlevé août de la liste parce qu’il ne se passe pas grand-chose en terme de littérature, l’essentiel est ailleurs, entre les grains de sable ou au milieu de grands champs et retiré aussi Juillet, pour cause de grand voyage familial.

J’ai longuement hésité. « Semer des graminées » serait-il un livre facile à lire, allongé sur un transat, un verre de mojito à la main ? Lui fallait-il le plein soleil ou la bruine et le crachin ? Le début du mois, remplie de promesses, ou la fin qui coince aux entournures?

J’ai choisi le 12 juin. Parce que juin est plein de promesses, de journées qui rallongent, de discussions entre amis. Les fêtes des écoles, les galas de danse ou les tournois de golf battent leur plein. La fête de la musique ou celle de saint Jean aussi. Les filles gambadent les jambes à l’air. Ce n’est pas encore les vacances mais on commence à y penser. Et puis j’adore mercrediser…

Certains d’entre vous l’attendent depuis un mois. Certains l’ont reçu pendant la nuit et l’ont découvert dans leur boite mail au petit déjeuner. Certains devront attendre encore un peu avant de le feuilleter et beaucoup d’entre vous avez compté les jours avec moi.

À vous tous qui m’avez fait confiance : merci d’avoir acheté Semer des graminées.

N’hésitez pas à partager votre avis sur Amazon, Babelio, Instagram ou Facebook et surtout, n’oubliez pas de semer des graminées comme autant de mots d’amour.

Ps : message personnel : bonne fête papa ❤

Pic by Nigel Lo on Unsplash

 

13 commentaires sur “D-Day

      1. merci Heureusement parce que je ne suis pas douée, voilà une heure que j’essaie de charger la version kindle, avec appli de lecture gratuite mais rien ne fonctionne.. Alors, je vais passer commande de la version papier !
        Bises

        Aimé par 1 personne

  1. Découvert dans ma boîte mail. Je viens de le finir. Vrai, émouvant, touchant, tout en pudeur… Vous méritez d’être connue et reconnue comme auteure! #semerdesgraminees
    Fabienne

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Fabienne pour votre avis qui me va droit au cœur. Je sais que mettre un avis sur Amazon ou babelio est fastidieux et long mais si vous en avez le temps ce serait extrêmement gentil de votre part.
      Au plaisir de vous retrouver sur ses pages
      Nathalie

      J'aime

Répondre à Fabienne T. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.