Dédicace

Elle sait qu’il faut en passer par là. Annoncer. Dire. Prévenir. Que bientôt. Samedi. Le 22 juin. Elle sera en dédicace. A la librairie Martin-Delbert à Agen de 15h à 18h. Pour « Semer des Graminées ».

Elle sait qu’il faut répéter les choses pour que les gens les entendent. Pour qu’ils viennent. Pour qu’ils osent.

Elle compte sur ses doigts. 4. 5 . 6. Elle pense à lui et elle qui ne manqueront pas de venir, elle sait qu’eux ne seront pas là. Elle se demande qui lui fera la surprise d’arriver sans prévenir. Qui sera là dès le début et qui arrivera à la toute fin ?

Elle répète à qui veut bien l’écouter. Elle multiplie les posts ici et les clin d’œil là. Elle cherche comment dire sans lasser. Sans rabâcher. Tout en restant honnête avec elle-même. Sincère. Authentique.

Elle peste sur le soleil attendu et les fortes chaleurs annoncées alors qu’elle les a tant attendus. Elle se dit que vraiment, ce n’est pas de chance. Elle pense qu’elle même aurait préféré rester au bord de la piscine ou allongée sur une plage à profiter du soleil.

Et puis, elle repense aux sourires qu’elle va recevoir, aux yeux brillants qui vont s’accrocher aux siens. Elle pense aux amis qui auront fait le déplacement. Qui vont la serrer dans leur bras. Aux mains qui vont se frôler, aux mots glissés à son oreille. Elle pense à ceux qui auront vécu la même histoire et qu’elle reconnaîtra. Forcément. Elle pense au bonheur de rencontrer et de partager. De dire la vie. Elle pense aussi aussi à la climatisation qui fera son petit effet dans la grande librairie.

Elle prépare les cadeaux à déposer entre les mains des acheteurs de « Semer des Graminées », elle peaufine les dédicaces pour qu’elles fassent mouche. Parce qu’elle aime le sourire qui s’illumine à la lecture des petits mots choisis avec soin et posés sur la page de garde. Elle s’entraine aux dessins qu’elle griffonnera en dessous ou à côté.

Elle cherche aussi des idées. Des idées toutes neuves. C’est difficile à trouver les idées toutes neuves.

Hier soir, alors qu’elle s’endormait, elle en a trouvé une. Quand elle lancé l’auto édition de son livre, la plateforme lui a envoyé deux exemplaires, de ces livres que l’on appelle « exemplaires auteurs ». Qu’allait-elle pouvoir faire d’eux ? Les offrir ? Les poser sur une étagère de sa bibliothèque ? Les glisser dans une boite à racines ? Les noyer dans la masse de ceux envoyés ici ou là ? Non, elle voulait pour eux une belle destinée.

Alors, hier soir, en s’endormant, elle a décidé que ces deux exemplaires serviraient aux dédicaces des lecteurs. Elle invitera les acheteurs de samedi (et puis ceux des prochaines dédicaces) à glisser quelques mots expliquant pourquoi ils ont choisi ce livre. Parce que tout le monde ne peut pas venir en dédicace et qu’il n’y en a pas tant que ça de prévues pour l’instant (3), elle y collera les messages reçus par IG, mail ou sms que lui enverront les lecteurs du livre.

Elle en a déjà une bonne dizaine qui, quand elle les lit, lui collent des graminées dans les yeux. 

3 commentaires sur “Dédicace

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.