En vrac et pas dans l’ordre : foutu karma

Je me fais de plus en plus discrète ici. Je ne sais pas à quoi ça tient. J’ai l’impression que je vous ai tout dit et que ma petite vie n’a pas vraiment d’intérêt. Pourtant quand je jette un œil dans le rétroviseur, elle n’est ni plus quelque chose ni moins ceci qu’avant. Avant, quand je vous racontais des trucs qui n’avaient pas besoin d’avoir un intérêt pour être racontés. Foutu karma.

Je me suis creusé la tête. De quoi pouvais-je parler en ces temps ralentis par les vacances scolaires ? Pouvais-je encore vous parler de mon pré-ado ? Mais, quand il se lève à midi, la journée est assez courte. De mes grands qui font leur vie loin de moi ? Mais du coup je ne sais pas grand-chose. Du sport que je ne fais plus ? Des textes que je peine à écrire ailleurs ? De notre prochain voyage ? Mais je garde ce qui grandit en moi pour de futurs articles intitulés  » Mon insolite abécédaire du retour à Hanoï ».

Vous raconter comment Semer des graminées grandit serait peut-être la chose la plus simple ?

Mais comment faire sans froisser mon karma ? Un minute par minute prendrait beaucoup trop de temps, un rapport serait trop sérieux alors, zut, mais où était donc passée mon imagination ?

J’aurais pu vous parler des mots que les blogueurs posent sur Semer des Graminées, tous plus magnifiques les uns que les autres. J’appelle ce livre « le livre aux mille chroniques sublimes ». Il est le livre qui a des chroniques plus belles que lui, Ok mille est un peu exagéré… je fais gaffe à mon karma qui pourrait se méprendre sur mes intentions et m’asséner un retour de bâton dont je n’ai pas très envie. Il parait que les écrivains sont des humains comme les autres, pire peut-être parce qu’ils doutent la faute à une faille géante tapie tout au fond d’eux et sur laquelle ils investissent, alors ce genre de « reconnaissance », de retour de lecture, fait chaud au coeur.

J’aurais pu vous dire que Semer des graminées a déjà conquis près de 500 lecteurs en un mois. En vrai, il en manque 15 pour atteindre les 500, (la vérité, rien que la vérité) mais je croise les doigts, pour que pareil aux balles de foin dans les champs, chaque lecteur puisse convaincre quelqu’un de le découvrir (merci gentil karma)

J’aurais pu me confesser et vous dire qu’il a été lu par Quelqu’un dans une maison d’édition. Quelqu’un qui n’a pas eu de coup de cœur, et l’édition est une affaire de coup de cœur. Parait-il. Et pas du tout une affaire de gros sous. Il parait que « Semer des graminées » manque d’un souffle romanesque pour qu’il touche des lecteurs. C’est amusant parce que quand je lis les retours de lecture, ce n’est pas la première chose qui me saute aux yeux. C’est amusant (enfin amusant …) pour « Parce que la vie ne suffit pas », une ME aurait préféré qu’il soit auto biographique, pour Semer des graminées une autre aurait préféré que j’en fasse un roman. Il faut croire que je ne suis jamais là où l’on m’attend. Ou bien comme je l’ai dit à ChériChéri dimanche matin, c’est encore un tour de mon facétieux karma qui me connait bien. Il doit se dire quelque chose comme « quand elle sera éditée elle aura l’impression d’être arrivée et elle passera à autre chose, alors ne la laissons pas y arriver ».

J’aurais pu vous dire qu’à l’occasion de la lecture du livre en ME, j’ai appris qu’il y a deux piles de livres « ceux qui seront lus » et « ceux qui ne seront même pas ouverts », et qu’il vaut mieux connaitre quelqu’un qui connait quelqu’un pour passer de l’une à l’autre.

J’aurais pu vous dire qu’une librairie, le centre culturel E. Leclerc à Urrugne pour ne pas la nommer (et notamment Solange et Maïté), a commandé mon livre directement. C’est un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup : la plupart des librairies,  refusent de prendre les livres auto-édité et savoir qu’une librairie a commandé le mien directement m’a beaucoup émue (parce que s’ils ne les vendent pas, ils ne pourront pas se les faire rembourser). Alors que je leur proposais d’autres exemplaires tirés de ma besace, Solange m’a répondu « non, on en a vendu 2, ça va continuer parce qu’on l’a placé en gondole (EN GONDOLE!!!) Et puis si on le commande, ça fera monter vos ventes… » Voilà, ça je vous assure, c’est RARISSIME, parce que pour la plupart des gens dans le monde du livre l’auteur compte pour du beurre.

J’aurais pu vous dire que dans le même genre Anaïs du Centre culturel Leclerc (oui, encore) de Villeneuve sur Lot, l’a placé elle aussi en gondole ET a fait un « coup de coeur » ET a proposé un article sur son blog. Il parait que les écrivains sont des humains comme les autres, pire peut-être parce qu’ils doutent, la faute à une faille géante tapie tout au fond d’eux et sur laquelle ils investissent, alors ce genre de « reconnaissance » fait chaud au coeur. Ah! Je l’ai déjà dit …merde, que va penser mon karma ?

Pic by Susan Yin on Unspalsh

5 commentaires sur “En vrac et pas dans l’ordre : foutu karma

  1. Fais toi confiance et surtout fais lui confiance à lui, ce foutu karma, il n’a quand même pas été trop mauvais jusqu’à maintenant. 🤣
    Profite de l’été Pour faire une pose.
    Je t’em’embrasse

    Aimé par 1 personne

  2. je suis en pleine lecture (enfin pas là, je suis en pause au boulot), je pleure (sans doute mon allergie aux graminées aussi), je ris, je souris, j’ai peur (douze ans après une pancréatite aigüe, ça fait dans 11 ans et quelques… j’ai peur !), j’ai hâte de finir, ce soir sans doute… et demain, je mettrai mes commentaires ici et là… et puis, dans une heure, je vais déposer l’exemplaire commandé pour le club à la médiathèque, pour qu’il soit préparé pour le club de vendredi, la semaine prochaine… jour où je récupèrerai la fiche des avis laissés sur PQLV … j’ai hâte … En attendant, même quand tu ne sais pas quoi nous dire, tu le fais de façon magistrale !

    J'aime

  3. l est le livre qui a des chroniques plus belles que lui » mais qu’est ce que c’est que cette phrase!!!
    Plus belles que lui!!!! Non mais raye moi ça tout de suite!!! Ce sont tes mots qui engendrent ces chroniques , ce sont eux qui donnent envie de dire «  je t’aîme » à ceux qu’on aime, pas les critiques !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.