Prévisions

Délaisser mon clavier, lui préférer le stylo, avec lequel je suis moins habile et que je rechignerai peut-être à utiliser.

Ouvrir des carnets, y déposer des mots, ceux qui me viennent à l’esprit. Sans savoir ni pourquoi ni comment. J’ai cette maladie auto immune des mots sauteurs. Quand je les lis, ou les entends, ils se détachent du texte initial ou résonnent plusieurs fois à mon oreille. La plupart du temps je ne sais pas pourquoi ils le font,  je les accroche à mon carnet et plus tard, je sais qu’ils vont finir par s’assembler et entreront parfaitement dans le texte sur lequel je travaille.

N’utiliser mon smartphone que pour les photos, uniquement. J’ai donc installé des messages automatiques sur mes adresses mail et des compteurs de temps sur IG.

Regarder les étoiles se mélanger dans un ordre qui n’est pas habituel.

Chantonner dans les allées d’arbres aux troncs peints de blanc, « ah, vous dirai-je maman ».

Aller à la porte 601.

Souffler mes bougies de l’autre côté de la terre

Tenir un journal au jour le jour pour écrire ce qu’il se passe, ce que je ressens. Ce que je crois qu’il ressentira. Garder une trace, des indices. Comme un parcours fléché pour plus tard.

Déposer des traits d’aquarelle, celle que j’ai retrouvée dans le fond du tiroir et que j’ai glissée dans la grande pochette en tissu. Celle qui n’attend plus que moi.

Pic by Paul Earle on Unsplash

 

 

Un commentaire sur “Prévisions

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.