One world trade center

Nous nous sommes approchés. Nous l’avions vu de loin. Inès avait pointé son doigt dans sa direction « regarde, c’est lui ». La fumée s’échappait d’une cheminée orange. De loin, ça lui faisait comme une écharpe.

Innocemment j’ai demandé si c’était fait exprès. Ils m’ont répondu que non, ils ont ri un peu devant ma naïveté. J’ai dit qu’outre le chaos, c’est ce que je gardais comme souvenir : la poussière qui faisait comme un écran de fumée et entourait la scène. Je pensais les américains tout à fait capables d’une telle mise en scène.
Nous avons encore avancé. Devant nous se dressait maintenant One World Trade Center. 541 mètres. La plus haute tour de Manhattan. 541 mètres, qui, convertis en pieds, donnent 1776, année d’indépendance des États Unis. Tout à côté se trouvait le Mémorial, deux bassins imbriqués l’un dans l’autre d’où s’écoule de l’eau. Moment émouvant s’il en est. Je passe mes doigts sur les noms inscrits. Beaucoup de noms masculins, des policiers, des pompiers, des traders, des passants. Autour, le calme qu’il règne au milieu du fracas de l’eau qui chute est impressionnant. Les gens s’embrassent, se donnent la main, quelques uns prient. Partout des pancartes incitant les visiteurs à passer leur main sur les noms et à empêcher quiconque tenterait de détériorer le site.
Plusieurs fois j’ai suivi des yeux des avions qui passaient dans le ciel.
Inès m’a demandé si je me souvenais du 11/09. Je lui ai répondu que s’il y a une date dont tout le monde se souvient avec précision c’est bien celle-là. Elle a hoché la tête, sa sœur en a fait de même. Inutile de confronter nos souvenirs, nous l’avons déjà fait tant de fois que l’on sait que nous avons les mêmes. Pour l’unique fois de notre vie.

2 commentaires sur “One world trade center

  1. Nous y sommes allés en 2007 et il persistait un trou énorme à l’emplacement des 2 tours , et un énorme chantier qui débutait à côté. C’était bruyant et sale peu propice au recueillement mais malgré tout l’émotion était présente notamment au niveau de la palissade de chantier qui portait le nom des pompiers morts en service… j’imagine que maintenant que tout est fini, avec l’immense tour qui impose par sa hauteur le respect du aux victimes, on doit se sentir bien impressionné.
    Il y a t’il un autre événement dans le monde qui lie autant les mémoires ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.