Journal d’un confinement – Jour 3

Je pourrais peut-être l’appeler  « Jour 1 » plutôt que jour 3, parce qu’il s’agit du premier que nous passons avec ChériChéri coincé à la maison. Hier je l’avais encouragé à travailler depuis la maison de campagne qui lui sert de bureau de temps en temps, et je m’étais félicitée de mon pouvoir de persuasion. Nous avions presque sauté de joie à son départ. Vous comprenez, un jour de gagné, c’est toujours un jour de plus au compteur de notre mariage.

Mais aujourd’hui est un autre jour, aujourd’hui, il est là et je ne suis pas sûre que notre couple en sorte vivant :

1) À 8 heures du matin, il m’a demandé où il allait pouvoir s’installer. Il a regardé le salon et la salle à manger. Je lui ai dit que ce n’était pas possible, rapport à la vie à six qu’il fallait organiser. Il restait mon bureau. Il m’ en a donc virée : il parait qu’il a besoin de calme pour faire ses mails et pour téléphoner à ses collaborateurs, que son travail est super important (comprendre que le mien ne l’est pas)(il n’a pas tout à fait tort)

2) Je crois qu’il a oublié que mon fils est aussi le sien et que le travail scolaire ne dépend pas que de moi. Deux heures trente le matin et deux heures trente l’après midi : je ne sais pas du tout comment je vais tenir sur la distance.

3) Il m’a dit « tu es bien jolie pour rester à la maison… ». À croire qu’il pensait que je restais en peignoir toute la journée.

4) En revanche, lui a mis ses habits de jardinage. C’est bien, mais surtout pour jardiner.

5) À midi 07, il est entré dans la cuisine en demandant « on mange ?… » alors que d’habitude il ne mange pas le midi. On a mis les choses au point tout de suite : nous mangerons chaque jour à 13 heures, pas besoin de demander, pas d’inquiétude à avoir. Ok ? « Si vous voulez » il a répondu en se caressant le ventre (j’ai peur que ma libido ne disparaisse)(heureusement il ne regarde pas le foot et ne boit pas de bière) (toujours voir le verre à moitié plein)

6) On a élaboré un planning de répartition des tâches, mais je crois qu’il n’a pas compris qu’il devait inscrire son nom dans certaines cases et notamment celles intitulées « qui », il n’a fait que rajouter des tâches.

7) Il a dû demander que l’on se taise dix fois, qu’on baisse la musique tout autant, que je vérifie ses mails le double de fois.

8) Il m’a dit « et, combien de thés tu prends par jour? » Est-ce que moi je lui demande combien de cigarettes il fume en cachette ?

9) Accroché au chambranle de la porte de mon bureau il y a une clochette. Habituellement, quand Mister T la franchit, il saute pour la faire tinter (sauter ça fait grandir, enfin moi je le crois) (et ça nous amuse), sauf qu’aujourd’hui, la cloche nous prévient quand ChériChéri sort du bureau. Alors, on se met au garde à vous.

10) Heureusement personne ne tousse ou n’a de fièvre (on a vérifié)(merci)… (et j’ai toujours de l’Ibuprofène au cas où il aurait mal à la tête.)

Pic by Sven Brandsma on Unsplash

 

8 commentaires sur “Journal d’un confinement – Jour 3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.