Journal d’un confinement – Jour 7

Ce soir à 20 heures, cela fera une semaine que nous sommes en confinement, parce que dès le premier jour, nous avons écouté les préconisations sanitaires. 7 jours. J’ai donc un jour ou deux d’avance sur la plupart des gens qui n’ont commencé à rester chez eux que le lundi voire le mardi.

J’ai alterné les up and down, dessiné des nuages gris, des soleils et des éclairs sur le calendrier. J’ai pris la température de tout le monde, fait un planning du travail scolaire, me suis attablée pour faire l’école à la maison et j’ai tout laissé tomber vendredi. J’aurais peut-être pas dû. J’ai fait du Qi Gong, du yoga et de la méditation, pour éviter qu’ils ne m’étripent. J’ai commencé mon ménage de printemps, cuisiné le soir, mis les pieds sous la table à midi, on a applaudi les soignants, d’abord en solo (à 6) puis au fil de la semaine certains voisins s’y sont mis alors on a élargi le cercle et on applaudit maintenant les caissières, les pharmaciens, les routiers, ceux qui rangent les produits sur les étagères et tous ceux qui sont obligés de travailler en ayant bien souvent très  peur. J’ai eu de belles surprises concernant les gens, mais aussi des confirmations. J’ai téléphoné bien plus souvent que d’ordinaire, pris des nouvelles auprès de personnes auxquelles, habituellement, j’envoyais des sms. J’ai retrouvé le goût de parler en vrai, de créer du lien, j’ai retrouvé intactes leurs intonations et leurs tournures de phrases. J’ai regardé les info en boucle puis plus du tout. On a posé devant des objectifs, chanté avec Cabrel le soir venu quand il le faisait pour nous et regardé le ciel bleu qui nous narguait au delà de nos fenêtres. On a fait des coloriages et fabriqué un village pour les oiseaux, on l’a installé devant la fenêtre pour se rassasier du spectacle quand ils auront pris l’habitude de venir, en priant pour qu’ils évitent les chats. On a rouvert nos livres, les vieux, ce que je voulais leur partager, la guitare électrique a repris du service pour accompagner mon pianiste en herbe, j’ai pesté contre Fornite au début et à la fin de la semaine me suis inquiétée de ne plus entendre sa musique. J’ai voulu écrire sans y arriver. J’ai ressenti mille fois l’impression d’inutilité. J’ai vécu une semaine très longue et me suis souvenue avoir souhaité des semaines faites de dimanches où le temps aurait été si long que l’on n’aurait pas compté les heures.  On a mangé dehors et allumé le brasero, il a taillé les arbustes, bien trop court à mon goût. J’ai râlé, insomniaqué, j’ai espéré voir passer le camion poubelle, j’ai ouvert le frigo pour le refermer, ouvert les placards pour les refermer en ayant pris soin de manger quelque chose. J’ai eu peur de ne pas avoir suffisamment de stock. J’ai abandonné mon bureau à ChériChéri pour qui la semaine n’a pas été de tout repos. J’ai souvent eu mauvaise conscience de ne pas savoir simplement profiter de ce temps mis entre parenthèse, de passer trop de temps à râler de ne pas avoir acheté la peinture et le papier peint dont je parlais depuis des semaines, de ne pas avoir pris les plants de tomates qu’on nous avait proposé. J’ai pensé que c’était peut-être ça la vraie vie ? Et comme Maman 3-0, je suis à quelques jours d’aimer tout le monde et de déclamer ma flamme à n’importe qui.

Et vous, comment ça va ?

Pic by Andrew Buchanan on Unsplash

7 commentaires sur “Journal d’un confinement – Jour 7

  1. Ça va ça va!
    Aujourd’hui on a fait du ménage dans la maison et dans l’ordinateur, imprimé des coloriages et colorie ( merci Inès ) , regarde Harry Potter , fait un peu de gym , fait des puzzles, compris et appris la table de multiplication de 2 avec un boulier , chanté, lu , pris notre dessert sur la terrasse, regarde des dessins animés et pris un bain en maillot de bain pour se donner l’impression d’etre A la plage!

    Aimé par 1 personne

  2. une semaine bien remplie, parce qu’il ne faut surtout pas que je m’arrête, je risquerais de me mettre à réfléchir, perso je suis un peu à cran, je dors très mal, je tourne comme un lion en cage, même si ma cage franchement c’est du High level…
    nous avons nous aussi commencé le ménage de printemps, toiles d’araignées au plafond avec escabeau et tout le toutim, j’ai rangé mon dressing, Melle M a rangé sa chambre, j’ai mis pas mal de trucs sur Vinted, nous avons cuisiné, fait du sport sur la terrasse, fait le tour du jardin je ne sais combien de fois pour se rendre compte que finalement les pivoines ne poussent pas bien vite, j’essaie d’apprivoiser une poule, nous avons commencé un hôtel à insectes
    Je n’arrive pas à lire, ni même à me coller devant une série, fait du télétravail le matin pour mon Namoureux, mais pas du télétravail comme je fais d’habitude, là ce n’est que résolution de soucis, j’ai réalisé qu’on avait vraiment bien fait de fonctionner avec un cloud, je suis une grande malade de tableaux de bords, ben là je suis contente parce qu’ils me servent bien aujourd’hui et mon Namoureux de Patron a quasi toutes les réponses à ses questions, j’ai beaucoup râlé après le réseau internet qui est très aléatoire dans notre campagne.
    J’ai aussi pas mal téléphoné, j’ai eu deux fois mon frère ainé dans la semaine : gros record, j’ai colorié, je ne regarde plus les infos, j’ai viré deux trois « amis » qui me saoulaient avec leur chaîne Covid 19, fait un apéro en FaceTime avec une copine hier soir, recousu les boutons qui manquaient par ci par là, j’ai préparé quelques caisses pour la déchèterie

    Demain je retourne travailler pour mon patron numéro deux, je me suis mise à mi temps de mon temps partiel, et revoir quelques collègues qui me prenaient jusqu’à aujourd’hui pour une extra terrestre parce que depuis deux ans que nous travaillons ensemble je ne fais toujours pas la bise le matin

    Passez un bon dimanche, prenez bien soins de vous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.