Journal d’un confinement- Jour 9

Le vendredi 13 mars, j’ai joué le tout pour le tout.

Quand j’ai appuyé sur la touche entrée de mon clavier, je ne savais pas que tout allait changer en un week-end et que le courage qu’il m’avait fallu ne serait qu’un coup d’épée dans l’eau.
Pire : je n’avais calculé ni le jour (vendredi) ni la date (13).
Cela aurait-il changé quelque chose? Je ne crois pas. Je suis de celles qui, croyant aux signes, en aurait vu un.
Ce vendredi là, je poursuivais une étoile, je faisais courir mes doigts sur une carte étalée sur le sable, je tenais fermement un fil rouge.
Une semaine est passée. Et deux ou trois jours de plus. Les paramètres qui jalonnaient ma vie se sont légèrement décalés. L’essentiel est devenu superflu et le nécessaire du luxe. Plus rien n’a le même goût.
Une éternité. Déjà.
Photo de Pomme, le chat qui ne grandissait pas.

Un commentaire sur “Journal d’un confinement- Jour 9

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.