En vrac et pas dans l’ordre

(Avec du Les Mèreveilleuses inside)

Dites, ça faisait longtemps, non qu’on n’avait pas eu un petit en vrac et pas dans l’ordre. Ça ne vous manquait pas ? Moi si, alors hop! C’est parti pour 8 petites choses :

1) Pour celles et ceux qui ont du mal à précommander Les Mèreveilleuses, pas de souci. Ça va venir. Il semblerait qu’avec la période que nous venons de passer ce soit moins simple, que les choses prennent plus de temps. On me signale dans l’oreillette que j’aurais dû choisir une autre date, mais que voulez-vous, je suis une fidèle moi, et j’aime la Saint Guy! Dès la saint Antoine de Padoue (le 13 donc) ou la saint Quentin (le lundi qui suit), on devrait y voir plus clair. N’oubliez pas non plus que mon livre est un « Livre à la demande » ce qui signifie qu’une commande génère sa fabrication. Il faut donc un peu de temps pour l’avoir. Comme il est auto-édité, il faut aussi que les libraires aillent le chercher sur leur base de données (il y sera)(dès le 12). Pour info il est distribué par Hachette (si ça peut aider)

2) Vous avez remarqué qu’en haut de ma page, je vous ai mis le book-trailer de Les Mèreveilleuses ?

3) Si vous êtes libraire et que vous voulez que je vous en envoie un ou deux exemplaires, aucun souci, il suffit de me contacter (et vous ferez de moi, la fille la plus heureuse). Clic. Si vous êtes blogueur littéraire aussi. Re clic.

4) Mon prochain roman est terminé. Deux personnes seulement l’ont lu  parce qu’ il est comme un ovni qui dénote de tout le reste. Écrit en trois semaines, dans mon lit (parce que ChériChéri m’avait piqué mon bureau pendant le confinement). Maintenant, j’hésite à savoir quoi en faire… attendre la Saint Guy 2021 ou le publier avant ? Genre pour la fin de l’année ? À Noël ? Trouver une autre date ? Mon personnage s’appelle Adrien. J’ai tapé dans Google « date saint Adrien » et voici ce que j’ai trouvé : Adrien de Nicomédie († vers 306), officier dans l’armée de Galère, il combattait les chrétiens, puis se convertit à la vue de leur héroïsme ; martyr à Nicomédie ; fêté le 26 août en Orient avec sa jeune épouse Nathalie et seul le 8 septembre en Occident. Vous croyez que c’est un signe que sa femme s’appelle Nathalie? Qu’il faut que je choisisse le 8 septembre ? (c’est tout de même un peu tôt, vous ne trouvez pas ) (on va me prendre pour une serial writer…) Ou alors j’en fais carrément autre chose. Oui, mais quoi ? Un kiss-kiss-bank-bank ? Je ne sais pas vraiment. Un feuilleton  sur un site ? (mais j’ai peur qu’il soit noyé dans la masse), une BD (beh, pourquoi pas ?) Vous en pensez quoi ? Et pour vous faire patienter et imaginer le thème du roman, une petite photo de la playlist de « Roman 2021 »

IMG_0388

5) Je réfléchis déjà au prochain. Isabelle Monnin (Les gens dans l’enveloppe) (normalement bientôt en film) (mais en ce moment, vous savez …) prétend que quand un livre parait, il faut déjà être ailleurs. Moi je suis vachement loin… Mais, l’inspiration, c’est un muscle que quand tu as commencé, que tu as chopé le truc, ça revient tout seul. J’ai vraiment envie de faire un recueil de micro fictions. Vous savez, ce sont les petits textes que j’écris et que je vous mets pour tester vos réactions. Ceux dont je ne savais pas qu’on pouvait en faire des livres entiers (merci David Thomas) Les miens feraient deux pages max et j’ai envie de faire des portraits de femmes. Vous en pensez quoi ? Bon, moi j’aime bien l’idée (c’est mieux). J’en ai déjà quelques-uns : celui de Gabriele, et de Suzanne que vous avez déjà lus, ou celui de la dame de la caisse N°1 (que vous n’allez pas tarder à découvrir).

6) Mais j’ai besoin de vous. On pourrait écrire un recueil collaboratif. Ça vous dit ? Auriez-vous des idées de prénoms (j’aimerais que chaque texte porte le nom d’un personnage féminin) (classé ou pas par ordre alphabétique)(et parfois un prénom suffit à faire démarrer mon diésel)( genre avec Gabriele) et des idées de portraits ? Juste un titre (la femme qui détestait les enfants des autres par exemple)(mais celui-là, je l’ai), ça me lance et hop, le texte démarre. J’ai pour l’instant 54 idées de portraits, et 12 écrits (il m’en faut 100), mais vraiment j’aimerais les vôtres. Vous êtes partantes ? (et du coup, vous seriez citées dans le recueil)

7) Ou alors, je m’inscris en cours de basque en septembre et je raconte mon aventure. Oui, ça me tente aussi. Problème : mes journées n’ont que 24 heures….

8) Sinon, j’ai regardé deux séries que j’ai adorées : « La vie devant elles » en replay saison complète sur France TV. Tirée d’un roman de Stéphane Osmont (que je n’ai pas lu) À l’époque où se déroule de cette série j’ai 8 ans. Alors, la devanture des magasins, les vêtements, les coupes de cheveux et les musiques, moi, ça m’a fait revenir en enfance.

Et puis À l’ombre des magnolias sur Netflix (en VO). Sauf que la fin, c’est pas possible, vivement la saison 2!

Et sinon je regarde Modern Love pour la 4ème fois (Amazon Prime Video en VO) et j’aime toujours autant. (Ce sont des nouvelles parues dans le New York Times qui ont été mises en images. ) Et la boucle est bouclée.

Belle journée (de 24 heures) à toutes. Ici ce sera sous la pluie (avec peut-être une nouvelle série à la clé)

Pic by Tunafish Mayonnaise (ouais, certains pseudos sont étonnants)

 

9 commentaires sur “En vrac et pas dans l’ordre

  1. Dans le genre série sur Netflix :
    Chesapeake shore
    Virgin river
    Northern rescue
    Greenleaf
    Le coeur a ses raisons
    English game
    Les demoiselles du téléphone
    Self made
    vive le confinement !

    J'aime

  2. Moi j’aime bien ces vrac!
    C’est marrant (ou pas) parce que les portraits de femmes c’est un projet de longue date que je traine d’année en année, je ne désespère pas de me poser un jour pour m’y mettre.
    Des prénoms: Pauline, Lucille, Isaure, Mathilde, Cassandre…
    Pour les histoires: celle qui rêvait de l’enfant qu’elle n’aurait jamais, celle qui attendait à l’arrêt de bus, celle qui aimait une autre femme sans oser se libérer de son mariage…
    J’ai toujours la tête ailleurs quand je termine un livre. Une porte se ferme, une nouvelle s’ouvre. Toujours. Et puis quand l’inspiration est là, il faut la saisir, non!

    J'aime

  3. Merci pour les séries !
    Je trouve ton idée de recueil enthousiasmante ! J’aimerai bien voir ce que tu ferais de sujets sur des mères imparfaites : celle qui n’avait pas la garde de ses enfants, celle qui avait un cœur d’articHaut et qui était consolée par ses ados, celle qui sortait de prison , celle qui se Faisait tomber dessus sur un site d’education Bienveillante parce qu’ellE avait grondé son fils. J’ai plein d’idées pour toi 👍

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup la comparaison entre l’inspiration et un muscle : reste bien body-buildée, on t’aime comme ça !
    J’ai rendu visite à une copine (première sortie, sociale, du déconfinement) qui vit seule dans sa toute petite maison qu’elle a retapée elle-même et qui parcourt la forêt autour de chez elle pour récolter des plantes sauvages. Quelques siècles plus tôt, elle aurait finie brûlée pour sorcellerie je pense. Comme personnage de fiction, elle me plairait bien (dans la vraie vie, elle me plaît bien aussi ;-).
    Des prénoms : Apolline, Perrine, Perle, Calypso. Les prénoms de garçons portés par des filles me fascinent : George (Sand), Stéphane (Audran)…
    J’attends avec impatience la sortie du recueil !

    Aimé par 1 personne

  5. petit passage…. je n’ai pas de kindle, mais comme le précédent, je l’ai commandé quand même en version numérique, juste pour faire monter le compteur… en attendant le papier.
    merci pour ces vracs, toujours symapthiques.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.