Le cadavre exquis du samedi

À la demande générale sur Instagram, je poursuis les cadavres exquis et les devoirs puisque le confinement ne sera levé que le 15 décembre.

Alors cette semaine encore c’est parti pour les cadavres exquis, ici ou en story d’Instagram:

une phrase, un auteur et le titre du livre d’où est issue la phrase. Vous avez jusqu’à ce soir 18h et rendez-vous ici ou en story IG pour le résultat. Des bises et bonnes promenades !!

Tadam :

Smita fuit, la petite main de Lalita dans la sienne, à travers la campagne endormie. Son adolescence en mille fois plus grand, voilà ce qu’elle cherchait. Elle pense que c’est une fausse idée qu’on se fait quand on croit qu’un homme de trente ans est vieux. Nous passons notre vie à semer des petits cailloux, des empreintes qui parsèment notre chemin et Dans toute cette quincaillerie futuriste gorgée d’effets spéciaux, ce qui, finalement, était le plus efficace à l’écran, le plus véritablement stupéfiant — et même le plus crédible, et le plus émouvant — le plus merveilleux et le plus féérique, c’était les scènes de pluie. Je pensais parfois à tout cela et ça me donnait le vertige. Michèle a laissé échapper un éclat de rire : Du fait de son caractère extrêmement contagieux, les cons transmettent la connerie immédiatement ou presque. La sensibilité est l’unique réponse pour comprendre un paysage, Mais l’éthylène est une hormone végétale. Vous parlez d’un choix !

Merci à

maman 3.0 pour Jean-Philippe Toussaint : La clé USB

@Claude pour George Sand – La mare au diable.

@Dan 6474 pour Une terre promise de Barack Obama

Mébul pour Maxime Rovere ‘Que faire des cons ? Pour ne pas en rester un soi-même’

Victor pour Sauvage par nature – Sarah Marquis

@12489tm12 pour Landfall de Ellen Urbani

@Chrys68 pour La tresse. Laetitia colombani-

Tanhchou pour Percy Jackson et les secrets de l’Olympe Rick Riordan

@ChristelleA pour Je ne cours plus qu’après mes rêves. Bruno Combes

NL pour Devenir Michèle Obama.

Ariane pour Les jours brulants Laurence Peyrin

4 commentaires sur “Le cadavre exquis du samedi

  1. « […] dans toute cette quincaillerie futuriste gorgée d’effets spéciaux, ce qui, finalement, était le plus efficace à l’écran, le plus véritablement stupéfiant — et même le plus crédible, et le plus émouvant — le plus merveilleux et le plus féérique, c’était les scènes de pluie. »
    Jean-Philippe Toussaint : La clé USB

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.