Mes livres 2020

Un peu partout en cette fin d’année, je vois fleurir la liste des livres que les lecteurs ont aimé lire en 2020. Vous savez à quel point je n’aime pas cet exercice. À quel point ce n’est pas parce que j’ai aimé un livre à un moment de l’année que je l’aurais aimé à un autre. Et surtout, inversement. Et pas non plus parce que je l’ai aimé qu’il va vous plaire.

Eh puis, cette année, point de record de lecture : entre le confinement, l’écriture de mes deux prochains romans et la correction de Les Mèreveilleuses, je n’ai pas eu le temps d’en établir un. Ou bien pas la tête à ça. Non, cette année, il y en a 25 en tout et pour tout, si je ne compte pas les romans graphiques, mais surtout, je vous en ai déjà parlé.

J’ai alors pensé que si je vous parlais de mes premiers audio book, écoutés pendant les trajets qui nous mènent à Toulouse, ça vous intéresserait peut-être. Tiens, ça ce serait une idée! Non ? Si! (en même temps, c’est moi qui décide)

Alors voilà, j’en ai téléchargé trois. Deux pour enfants L’oeil du Loup de Daniel Pennac et La rivière à l’envers de Jean-Claude Mourlevat, spécialement pour Tanh pour qui la lecture est de plus en plus fastidieuse et un pour moi, Yoga de Emmanuel Carrère.

Avec Tanh nous avons découvert une autre façon d’être ensemble. Nous nous installons pour un moment privilégié de lecture/écoute tous les deux. C’est à la fois relaxant et réconfortant. C’est un moment d’échange et je voulais désacraliser le truc très rigide qui entoure la lecture parce que ce qui m’intéresse, c’est qu’il connaisse les textes. Il est surpris que j’aime écouter ses livres. Je suis surpris qu’il pose des questions sur ceux que j’écoute. Nous en parlons et j’essaie de lui faire découvrir l’essence de la lecture (comment il imagine ceci ou cela, comment il aurait préféré que ça se termine, quelle est la morale de l’histoire, quels souvenirs est-ce que ça laisse en lui, qu’est-ce que ça lui rappelle, comment se laisser aller à la rêverie de la lecture plutôt que de s’acharner à déchiffrer un texte… ) Qu’il les ai lus ou entendus, finalement, m’importe peu. Bref, nous parlons maintenant de tout un tas de trucs dont nous ne parlions pas avant. Avant c’était plutôt les sermons : « il faut que tu termines ton livre » devenu « Mam, il faut que tu termines de me lire mon livre » puis « laisse tomber, je ferai un mot au prof ». Avec le premier audio livre, il devait faire un exposé de lecture et il l’a fait. Brillamment semble t-il. Le deuxième, c’est pour le plaisir. 17 heures d’écoute, il vaut mieux que ça lui plaise !

Avec Yoga c’est une autre paire de manches. J’ai une amie qui adoooore Emmanuel Carrère. C’était bien parti : le lecteur était Thibault de Montalembert. Je pensais que ce serait formidable que Hugh Grant me lise Yoga (l’acteur est sa voix française) mais non. Il me reste encore 4 à 5 heures de lecture et je ne sais si c’est le texte ou la voix, mais je n’accroche pas du tout. J’ai modifié la vitesse de lecture pour accélérer le mouvement (oui, on peut faire ça) mais rien ne se passe non plus. Alors que je l’expliquais à mon amie (tout en prenant des pincettes pour ne pas la décevoir) elle m’a dit : « il faut vraiment être fan de Carrère, ce texte est assez particulier. » Ouf !

Il ne me reste plus qu’à en trouver un autre… vous en avez un à me conseiller ?

Et vous, vous avez testé les audio-books ? Qu’en pensez-vous ?

5 commentaires sur “Mes livres 2020

  1. Super ! J’aime partager ces moments avec mon loulou … on s’installe et on écoute une fois le livre (des petits contes pour le moment) et ensuite il essaie de les lire seul, à mes côtés, pour l’aider. Ca lui donne envie de continuer de progresser et c’est top. J’ai téléchargé pour moi un livre court, un A Nothomb, pour tester, j’ai aimé ce moment hors du temps, juste à moi.
    Pour E Carrère, je partage… beaucoup de mal… le seul qui m’ait plu est ‘l’adversaire », sinon, beaucoup de mal à rentrer dedans… et finalement, j’ai relu « effroyables jardins » après avoir vu le film (pour une fois j’avais aimé un fllm et détesté le livre)… j’ai plus apprécié, mais je reste assez hermétique à sa lecture.
    Je me demande ce que donne « là où chantent les écrevisses » en version lue, ou « au bonheur des dames »… une curiosité personnelle… pour entendre le plaisir de la musique des mots… peut-être un Shimazaki aussi…

    Aimé par 1 personne

  2. Ah yoga ( et Emmanuel Carrere et toute sa production) pour moi c’est tout sauf le livre à écouter! Et pourtant j’ai beaucoup aimé!
    Ma fille qui a toujours du mal avec la lecture mais aime que je lui lise des histoires le soir au coucher , est fan des podcasts de radio France aussi . J’ai quelques livres avec des CD associés , j’arrive à lui faire écouter mais pas du tout à la faire suivre les images en même temps sur le livre.

    Aimé par 1 personne

  3. non j’ai pas une vraie expérience des livres audio en dehors des contes qu’écoutaient et lisaient les enfants plus petits.
    Ecouter un livre en voiture, je ne le tenterai pas, je partirai trop dans l’histoire et les points de mon permis s’envoleraient trop vite.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.