C’est sa cinquante-deuxième édition et on pourrait penser qu’un de plus ou un de moins, finalement ça ne change pas grand-chose. Pourtant, je pense que c’est un des noëls dont je garderai le souvenir. Il y en a comme ça, qui longtemps après restent gravés en nous. Pour l’autre, j’avais dix ans.

Je ne peux pas dire que l’édition 2020 va me décevoir. Non. Nous aurons fait en sorte qu’il soit fidèle à lui même. Dans un coin du salon un sapin clignote, une bougie parfumée s’escrime à faire disparaître l’odeur des chiens mouillés gisant sur leurs cousins. Dans mon bureau, des paquets de papier brun s’entassent honteusement emberlificotés dans du bolduc coloré, se défiant des yeux qui trainent. Hier j’ai fait mes dernières courses. Il me manquait un de mes essentiels, celui que je garde systématiquement pour la fin : le cadeau de ChériChéri. J’ai croisé beaucoup d’inconnus dans les allées du centre commercial. J’ai croisé leur regard et dans certains j’y ai lu de la satisfaction. Tous ces gens me semblaient satisfaits. De noël qui arrive, peut-être, mais surtout, ils étaient satisfaits d’eux-mêmes. Il y avait quelque chose sur leurs visages, dans leurs sourires, dans les gestes les uns envers les autres, quelque chose pas loin de la fierté, fierté peut-être d’avoir bravé cette année-là et ses tourments. Une année pas tout à fait comme les autres.

Je ne peux pas dire que noël va me décevoir. Depuis deux ans, je n’attends plus grand chose de lui puisque j’ai appris à l’occasion de l’un d’eux que le père noël n’existait pas. Noël, il m’a quand même fait le coup deux fois, mais je n’arrive pas à lui en vouloir. J’ai appris que l’essentiel, ce n’est pas un monceau de paquets, ou des victuailles à foison sur une table joliment décorée (même si ça aide). Pour noël, dorénavant, je veux simplement savoir que les gens que j’aime sont en bonne santé, que mes amies vont bien et je profite d’avoir mes enfants autour de moi, le temps qu’ils le veulent. Cette année, noël gardera loin de nous certaines personnes qui trouvent habituellement parfaitement leur place autour de notre table. Nous aurons une pensée pour eux et pour tous les autres, ceux qui par raison ou par peur passeront leur noël tout seuls ou en petit comité.

Noël, je vous le souhaite à votre image, solitaire, en petit groupe, en grande tablée, fou ou rebelle, sage ou poétique, devant la télé, sous la couette, ou devant la cheminée, en musique ou silencieux, avec des crooners américains ou des chants grégoriens, mangeant de la junk food ou du foie-gras, des graines de millet ou du chapon farci, un granité de citron ou une omelette norvégienne, à la montagne ou à la mer, dans les montagnes ou dans un avion, habillée d’une robe ou d’un jean, d’un pull moche ou d’un pyjama.

Joyeux noël, mes ami.e.s

Pic by Lionello Delpiccolo from Unsplash

5 commentaires sur “

  1. Oui c’est un Noël dont nous nous souviendrons nous aussi, tellement il va être différent des autres, mais je mise tour sur sa différence justement, sur notre jolie table à 4 couverts seulement, notre matinée de demain en pyjama sans avoir à se presser pour allez chez l’un ou l’autre, le repas fabriqué à 4,6 ou 8 mains en fonction des bonnes volontés, et surtout on va tout faire pour que la magie de Noël dure jusqu’à samedi 17h comme prévue 😉.
    Joyeux Noël à toi aussi mon amie.
    Distribution générale de bisous, même aux chiens mouillés.
    Je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

  2. Pour nous, Noël à 5 comme d’habitude. Les cadeaux n’ont pas tous été livrés malgré les promesses et les dates prévues (oui j’ai beaucoup commandé, début décembre : comme je télétravaille depuis mars et que je ne sors plus beaucoup, je passe rarement près de boutiques), je cesse de piaffer et je me dis qu’on étalera les surprises dans le temps. On espère très fort ne pas être confinés ensuite, pour pouvoir, dans la semaine qui suit, fêter Noël chez mes parents puis chez mes beaux-parents. Ceux qui n’ont pas encore attrapé le coronavirus se sont fait tester et on n’a jamais été aussi heureux d’échouer à un test.
    Distribution générale de bisoux, même aux chiens mouillés.

    Aimé par 1 personne

  3. Joyeux Noël! Ici le Père Noël vient de passer , après une soiree surexcitée où elle avait décidé de ne pas se coucher ,puis de se coucher sur le canapé du salon pour voir le bonhomme: j’ai cru qu’on arriverait pas à la coucher ! y’a plus qu’à attendre le réveil de l’enfant demain aux aurores !

    J'aime

Répondre à Christelle A. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.