Quinqua power (le presque retour)

C’était un jour de ciel basque. Un de ces jours où tu as l’impression que rien qu’en sautant tu pourrais toucher les nuages. Il y en a beaucoup des jours comme ça par ici. Il plaouinait comme aurais dit Maminette. Il pleuviotait pour la majorité des gens et moi, je travaillais. C’est ce que je fais la plupart de mes journées car, depuis que j’ai signé un nouveau contrat d’édition, j’ai un boulot à rendre, une dead line à honorer et un livre à étoffer. 100 000 signes à écrire. 100 pages de plus que ce que comptait le manuscrit initial. J’ai parfois l’impression que la maison d’édition a choisi un brouillon.

Ce jour-là, mes mains s’activaient sur mon clavier et j’étais plutôt contente parce que j’allais faire 14 pages dans la journée. Si tout allait bien je pourrais même aller jusqu’à 15, mais ne nous emballons pas. Un record de pages me dirait Mister T en agitant se sourcils parce qu’il a compris que à ça m’amuse qu’il ressemble à Thomas Magnum. On fermerait nos poings qu’on cognerait l’un contre l’autre et on agiterait nos doigts en reculant le bras. Lui ferait le bruit d’une bome moi je dirai « pucca, pucca, pucca » (orthographe approximative, prononciation pouca). Vous voyez ce que ça donne ?

J’aime bien faire ça. J’ai l’impression d’être jeune. Et c’est bien le problème…. T’as pas la nausée ? ajoutera Mister T, un peu, je répondrai. C’est toujours comme ça. J’ai la nausée si j’écris trop et le moral en berne si je n’écris pas assez. Je suis quelqu’un d’assez compliqué à vivre je crois bien. D’autant que j’ai beau checker à la façon de B.Max, depuis qu’elle est arrivée, j’ai compris que c’était le début de la fin. Je ne serai plus jamais jeune. Une évidence bien sûr, mais …

Alors, comme je l’ai dit ce matin à ChériChéri pendant que je sirotais mon jus de pomme, je vais l’aimer parce que je n’ai pas le choix, mais en vrai, ma première tache de vieillesse sur la main gauche ne me convient pas du tout.

2 commentaires sur “Quinqua power (le presque retour)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.