En vrac et pas dans l’ordre

1- Quand j’ai vu ce géant des mers coincé dans le canal de Suez, j’ai pensé que c’était con quand même, mais bon, tant qu’il ne lâchait pas les gaz en plein mer on n’avait pas grand chose à craindre. Ouais, je sais je ne suis pas très calée en géo économie. ON m’a dit « tu vas voir, à cause de ça on n’aura plus de papier toilette » (mais qu’ont donc les gens avec la pénurie de papier WC?) « tu vas voir, il va manquer des pièces électroniques » (ouais, bon, c’est grave docteur ?) (il parait que oui, ChériChéri attend que son électricien reçoive les pièces pour réparer la clim). Mais il y a pire! Récemment j’ai lu un article édifiant à ce sujet dans Le Monde. En effet, à cause de ce bouchon malencontreux, la Grande Bretagne est confrontée à un problème sans précédent : la pénurie de nains de jardin. C’est très sérieux. ^-^ Quand je retourne à Agen, je passe à Saint Julien, petite bourgade landaise de 1652 habitants (en 2015). À gauche à la sortie du village, dans le jardin d’une habitante, une tripotée de nains vous regarde passer de mai à octobre. J’avoue, je tourne toujours la tête pour les saluer.

2- Lors de la réouverture des terrasses, je me demande qu’elle va être ma première consommation. Une noisette ? Un thé ? Ou une bière? Et je repense à la première gorgée de bière de Philippe Delerm.Mais surtout je crois que j’irai juste pour le plaisir de saluer des inconnus, de les voir sourire et d’entendre le brouhaha rompre le silence.

3- Le saviez-vous ? Les jeunes gens ne savent pas interpréter une phrase si elle n’est pas accompagnée d’émoticones ! L’usage des émojis varierait aussi selon le sexe. Selon une étude déclarative de 2017 portant sur 1 000 Américains, 91 % des femmes utiliseraient les émojis contre 75 % des hommes. Brandwatch, qui suit l’utilisation de ces icônes graphiques sur Twitter, révèle que les cœurs rouges ❤️ et mauves 💜, les yeux au ciel, le visage assoupi 😴 et le sourire tête à l’envers et toutes les traductions graphiques de la joie sont plus fréquents chez les utilisatrices, tandis que le regard en coin 👀, les lunettes de soleil 😎, la moue sceptique, le rire embarrassé 😅 et le sourire en coin😏 et globalement les expressions de peur sont plus récurrents chez les utilisateurs. Et le point ? Vous le saviez que les jeunes n’apprécient pas qu’on mette des points à la fin d’un sms ? Il parait que ça fait trop dur, que ça ferme la porte et ne permet pas au lecteur d’apporter une réponse. Dingue, non ? Et si le point disparaissait

4- Et ça, vous le saviez ? (moi non) Au début de l’humanité, tous les hommes avaient les yeux marrons. Ce n’est que récemment — entre 4000 et 8000 ans av. J.-C. — que les yeux bleus sont apparus, peut-être en raison de la mutation d’un des 60 gènes contrôlant la production de mélanine. Comme pour la peau et les cheveux, c’est la concentration de ce pigment biologique présent dans l’iris qui va déterminer la coloration des yeux. Peu c’est bleu, beaucoup c’est marron. On nous raconte aussi une histoire folle, celle de Martin Fugate, un orphelin français venu aux États-Unis au XIXe siècle. Sa particularité : sa peau est bleutée en raison d’un gène défaillant qui ne régule plus la production de méthémoglobine, une forme d’hémoglobine. Hasard fou, sa femme a le même problème génétique. Vivant en vase clos dans les Appalaches, ils donnent naissance à sept enfants qui donne eux-même naissance à une communauté de gens bleus. Il faudra attendre les années 1960 pour qu’un médecin identifie le problème. Grâce à un traitement à base de bleu de méthylène (sic), ils retrouveront un teint rosé en quelques minutes. Toutes ces histoires incroyable sont à écouter sur Le podcast Science et c’est passionnant, des chercheurs et des passionnés, explore les secrets de la couleur bleue.

5- Retour sur mon premier jour de stage avec Les Mots. Un haïku : Divin que ce matin / vol bleuté de la libellule / pare-brise. Jeux de mots et de sons : je m’attends pour ma part au pire / ma tactique veut que je claque/ par ta bouche vermeil moi qui n’était que d’la vermine. Slam sur le mot verre : c’est le verre à moitié plein/ c’est le verre que tu m’as offert un soir d’été sur la terrasse/ C’est le verre de grenadine trop chargé de notre fille/ c’est le verre d’un cocktail au nom imprononçable/ c’est le verre posé sur la table basse d’un dimanche soir/ C’est le verre qui laisse une auréole sur le bois/ c’est le verre où fondent les glaçons en silence/ c’est le verre brisé, aux morceaux éparpillés/c’est le verre avec lequel nous ne trinquerons plus/c’est le verre à moitié vide/c’était le verre de trop.

Pic by resul on Unsplash

9 commentaires sur “En vrac et pas dans l’ordre

  1. Hehe ça promet de beaux textes ce stage!
    Tu sais quoi j’ai acheté la semaine dernière des nains de jardin vintage ! Pour une raison peu claire , l’école de ma fille avait au fond de ses placards un lot d’une trentaine de nains de jardin en céramique, dévoilés au moment du déménagement dans la nouvelle école. Ils ont été bradés comme le matériel de classe et sont partis comme des petits pains! (J’en ai acheté 4 , exposés uniquement aux yeux de ma fille quand elle ouvre ses volets , j’assume pas complètement mon envie de nains de jardin 🤪)

    Aimé par 2 personnes

  2. Et oui Nathalie le monde est plein de surprises. Qui aurait cru à une pénurie de nains de jardins ?
    Quand à ceux de Saint Julien je les ai remarqués moi aussi, il sont nombreux et bien « soignés ». Il me semble qui’ls passent l’hiver dans une véranda. Ils sont plus facile à hiverner que des citronniers 😂

    Aimé par 1 personne

  3. Et la prochaine fois que tu fais la route regarde également à st justin, il y a des bambi aussi, je ne sais pas comment ils font pour passer la tondeuse.

    Plus de point ok, ça va du coup résoudre le problème de certains avec les points de suspension 😂

    Me tarde d’entendre ta chanson 🎶
    Bisous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.