La correction

1.Tu sais, c’est la fille/la femme/ le gars qui : …. Qu’aimeriez-vous qu’on dise de vous pour que quelqu’un se souvienne de vous ? Tu sais c’est la femme qui a eu le Fémina (beh quoi ? Qui a dit qu’on ne pouvait pas rêver?)

2. Quel plat avez-vous fait cette semaine dont vous voudriez nous parler ? Un dessert improbable MAIS délicieux : sorbet petits pois servi avec un tartare de fraises à l’huile d’olive et une noix de chantilly.

3. Quel métier feriez-vous si vous aviez suivi vos rêves d’enfant ? Je tiendrai un spa.

4. Quelle est votre lecture du moment en une phrase commençant par « c’est l’histoire de » et sans citer le titre ? C’est l’histoire d’une rabbin qui côtoyait la mort.

5. Quelle chanson vous trotte dans la tête ? Y’a tes yeux qui détraquent/Mes souvenirs en vrac/Toutes mes questions s’affolent/Quand ton silence s’envole/ Y’a mon cœur qui fout le camp/ Papillons fainéants/ Nos mains ne se cherchent plus/Que sur un malentendu.

Faute de combattants, la correction sera vite faite, c’est toujours ça : Je garde de Mébul sa réponse 2 (ma grand-mère faisait cette recette, elle appelait ça des Cruchades et toi, comment appelles-tu cette préparation?), la 1 de Marieal <3, la 5 de Maman 3.0 (mon dernier me la joue au piano quand je lui demande très gentiment ;), de Christelle A sa réponse 1 (et je croise les doigts), la 5 de Christelle 02 (attends je t’en mets une autre dans la tête Padam, padam, padam /Il arrive en courant derrière moi/Padam, padam, padam/ Il me fait le coup du souviens-toi.;)

Je vous souhaite une bonne semaine !

Et si maintenant vous voulez bien laisser le titre de vos lectures en commentaire, ça serait vraiment super! Moi c’est « vivre avec nos morts » de Delphine Horvilleur.

Pic by Joshua Lawrence on Unsplash

6 commentaires sur “La correction

  1. ça sera peut-être le Femina , mais le livre des lecteurs ou celui des libraires ca le fait aussi non ?

    Rivages de la colère de Caroline Laurent, vraiment superbe. J’ai beaucoup lu de très bons livres ces derniers temps :
    – celle qu’il attendait de Baptiste, sublime, un mélange de poésie ( que je comprends ) et de romans c’est un bijou
    – la deuxième femme , de L Met glaçant
    – les corps conjugaux de S de Barre
    – des diables et des saints d’Andréa
    – et V Grimaldi , les possibles ,elle a réussi à me faire rire sur un sujet qui me concerne un peu trop en ce moment…

    Ines chez C , c’est juste whaou !!!! Félicitations proud mama!

    Aimé par 1 personne

  2. merci pour la chanson en tête … ça y est, elle y est bien !! déjà que mon esprit avait tendance à faire un savant mélange entre les deux chansons… là c’est mort !

    Ma lecture en cours : « je revenais des autres », de M Da Costa.
    Je viens de finir : « les possibles » (j’ai pu sourire et rire sur un sujet très sensible, mais j’ai quand même préféré le précédent), « l’effet materel », « les yeux d’Ava », « inconnu à cette adresse », « la carapace de la tortue », … et m’attendent : « l’extraordinaire Marcel », « ces petits riens qui nous animent », « les perroquets de la place d’Arrezzo »… et bien d’autres.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.