J’ai mis mes oreilles

Si vous venez d’arriver ici, vous n’en savez rien. Pour les autres, vous en avez entendu parler, mais c’était peut-être très flou. Pour mes proches, cette histoire de surdité n’avait rien d’anecdotique. Au mieux ça les amusait (assez rarement en fait) au pire (le plus souvent) ça les agaçait fortement.

Après le salon du livre de Villeneuve sur Lot, j’ai compris qu’écrire Céline à la place de Cécile et en rire avec Paul sans savoir qu’il avait trouvé ça amusant, ou ne pas oser redemander pour la troisième fois si le prénom à écrire était bien Monique, ne pouvait plus durer. Le lundi qui a suivi j’ai pris rendez-vous avec un ORL pour dans deux mois. C’était suffisamment loin pour que je m’habitue à l’idée ou que j’annule le rdv sous n’importe quel prétexte (il pleut, n’étant pas recevable). Étonnamment, ce rdv est arrivé assez vite et ma capacité à en prendre un autre à la place m’a laissée en paix.

Déjà, quand l’ORL a appelé Mme L dans la salle d’attente, je n’ai pas répondu. Ça commençait bien. J’ai vu tout le monde lever les yeux de son portable, se dévisager, puis me regarder fixement.

-« Mme quoi ? » j’ai demandé.

– Mme L »

-« Ah, c’est moi » (à ce niveau là de l’histoire, tout le monde savait que c’était moi.

-beh aussi, si vous parlez doucement alors que vous n’avez affaire qu’à des sourds, ça va pas nous aider » ai-je dit en surjouant l’amusement.

Il a sourit, énigmatique, avant de répliquer « en fait j’ai parlé tout à fait normalement ». Ça continuait bien …

Je lui ai donc raconté mes aventures avec Monique, Céline et Cécile, le calme olympien de mon amoureux quand il me fait un compliment et que j’entends un truc pas cool (et que forcément je monte dans les tours), que depuis qu’il y a le masque je vis un enfer parce qu’avant je lisais sur les lèvres (parfois, dans les meetings politiques, je comprends très bien ce que disent les gens à voix basse) (dans les films traduits en français, je lis les mots en anglais.) Ma vie est fascinante !

Quand je suis passée dans la cabine pour écouter des sons, divers et variés, des bips, des casseroles qui se choquent ou des enfants qui crient, ou quand il a envoyé les mots d’une conversation, j’ai compris que 1) soit il était très lent pour enchainer les bruits, 2) soit j’étais très sourde. En ce qui concerne les mots, beh, à certains moment je les ai répétés en étant persuadée que c’était de l’anglais et que le yaourt que je sers parfois dans cette langue lui conviendrait.

Quand il a ouvert la porte, il souriait. Heu, on peut même dire qu’il riait. Moi j’étais super vexée. Quoi ? Mon anglais ne lui convenait pas ?

-Vous avez bien fait de venir me voir! Y a du travail! »

J’ignorais qu’en plus d’être ORL, il était prof d’anglais.

-« Vous n’entendez rien ou tout du moins pas grand-chose… »

Ah ! C’était donc ça … mais, ça, je le savais …S’en est suivie une explication qui m’a foutu la frousse. En bref, si je ne me faisais pas mettre d’oreilles maintenant mon audition – ou mon ouïe – je ne connais pas vraiment la différence- et j’ai la flemme de chercher- allait empirer au point que quand j’en aurais vraiment, vraiment besoin

– genre dans 20 ans ? je lui ai demandé,

-Non dans une toute petite dizaine d’années » a t-il précisé-

il serait impossible de m’appareiller. En plus, j’allais perdre la mémoire, j’allais égarer mes mots (ah non, pas mes mots!) et tout un tas de choses pas franchement réjouissantes. Du coup, j’ai pris rdv chez l’audio prothésiste dans la foulée. Je n’avais aucune excuse, il est à 1km6 de la maison. Même en panne de voiture je pourrais y aller.

Aujourd’hui, je porte mes oreilles pour la première fois. C’est pas de bol, j’ai la migraine et dehors il y a un vent de dingue dont le bruit me donne la nausée. J’ai promis de les porter tous les jours. « Toute la journée » a rajouté l’audio prothésiste. « Oui, oui… » j’ai répondu un peu vite. Elle a tordu le nez. « Les lunettes, le masque et les prothèses, ça va pas être simple » j’ai argué. Elle m’a donné un bidule pour accrocher le masque qui passe à la base du crâne. En arrivant à la voiture, pour enlever le masque, le bordel s’est pris dans mes cheveux, ça m’a gonflé et ma patience légendaire s’en est mêlée. J’ai tout arraché et balancé le tout à travers l’habitacle… ça commence bien …

Ma fille m’a rappelé que mon fils porte ses lunettes tous les jours, toute la journée et que je devais en faire autant : des oreilles ou des yeux, c’est du pareil au même.

Depuis, j’entends des trucs de dingue : mes cheveux qui bougent (j’ignorais que ça avait un bruit) ou le son des touches du clavier sous mes doigts (c’est assez saoulant, en fait) … ça commence bien…

Pic by Photo de Magda Ehlers provenant de Pexels

Vous avez vu, je reviens plus souvent par ici, ce qui veut dire que je n’écris pas beaucoup ailleurs … je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle …

10 commentaires sur “J’ai mis mes oreilles

  1. J’ai éclaté de rire en voyant la photo d’illisibles.
    Contente que tu sois allée jusqu’au bout.
    Tu entendras sûrement le
    Père Noël passer du coup 😂.

    J’aime

  2. Je pense que ça va te changer la vie ! Faut s’habituer ! Moi c’est les lunettes au boulot depuis 10 jours , je n’ai plus mal à la tête le soir … mais alors qu’est-ce que c’est c…. avec le masque !

    Aimé par 1 personne

  3. Peut-être que ça va te faire le même effet que moi quand j’ai commencé à mettre mes lunettes de myope ( j’avais 18 ans) tout le temps : j’ai découvert la rue, les affiches, la vie dehors en fait ! Courage

    J’aime

    1. Pour la petite histoire, j’ai commencé à porter des lunettes contre la myopie … l’année dernière … Personne n’avait vu que j’en avais besoin (et moi non plus). Je me suis super bien habituée, j’espère que ça fera pareil pour mes oreilles. Bises

      J’aime

  4. Mal entendre ou ne pas entendre isole.On passe à côté des mots chuchotés, des mots d’humour et des mots d’amour. Courage donc pour supporter le masque,les nouvelles oreilles et ces nouveaux bruits ,pour retrouver au plus vite les premiers cités plus haut ,qui font le sel de la vie .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.